2017-Chevrolet-BoltEV-002

Un concept-car présenté l’année dernière avait annoncé la couleur : 200 miles d’autonomie, un ticket d’entrée sous les 30 000 $. Un an plus tard, Chevrolet dévoile sa Bolt de série, et rien n’a changé…

C’est donc au CES (Consumer Electronic Show) que Chevrolet présente la version de série de sa citadine électrique, la Bolt. Et la marque est restée fidèle à ses principes, puisque les 200 miles d’autonomie (soit 320 km) et les 30 000 $ sont toujours présents. De ce qu’on peut voir, la version de série est restée proche du style du concept, avec une silhouette assez haute et trapue, rappelant sous certains angles la BMW i3.

L’intérieur, quant à lui, propose un mix entre espace à bord et ultra haute connectivité. Le premier point s’explique par un plancher entièrement plat (du fait des batteries sous le plancher), un grand empattement et un plafond haut perché. De quoi permettre une habitabilité de tout premier ordre et un coffre qui n’est pas en reste : Chevrolet n’annonce pas moins de 478 litres…

Le second se comprend à partir du moment où on découvre l’énorme écran de 10,1 pouces trônant au centre de la planche de bord. Plutôt que perdre le conducteur dans une myriade de menus & sous-menus, les ingénieurs Chevrolet ont préféré augmenter la taille de l’écran et y insérer le maximum de fonctions sur l’écran d’accueil. Ces fonctions, intégrées sous forme de widgets (à l’image des applications sur votre téléphone), permettront au conducteur de choisir de qu’il veut voir et où. La Bolt est aussi équipée d’un Bluetooth low-energy toujours actif. Concrètement, la voiture reconnaîtra votre smartphone dans les 30m autour d’elle, même verrouillée, et allumera par exemple ses feux pour vous guider dans un parking bondé. Ce Bluetooth peut enregistrer jusqu’à 10 appareils à la fois. La Bolt pourra aussi être dotée d’un hotspot WiFi 4G pouvant supporter jusqu’à 7 terminaux en même temps. On retrouvera également une très utile vision à 360°, qui, grâce à 4 caméras, permet de retranscrire l’environnement immédiat autour de la voiture. Toujours sur les caméras, notons que le rétroviseur central, d’un appui sur une touche, pourra retransmettre les images de la caméra de recul et permettant ainsi d’accéder à une image plus large et sans obstacles (i.e. appuie-têtes arrière, montant C).

Côté technique, en revanche, très peu d’infos. Ainsi, les dimensions exactes de la bête, la capacité de la batterie, la puissance du moteur, le tarif exact… Tout cela reste à découvrir. Quant à une éventuelle arrivée en Europe, si elle n’est évidemment pas envisageable sous le logo Chevrolet, rien n’interdit à la petite Bolt de porter le logo Opel… A suivre !

2017-Chevrolet-BoltEV-004

Via Chevrolet.