2016 fut incontestablement pour moi ma révélation dans le monde des blogs. Passion, partage, voyages, essais à n’en plus finir, c’est sur un rythme effréné que je termine l’année pour mon plus grand plaisir, mais aussi et surtout pour le vôtre je l’espère ! Voici donc un petit bilan annuel composé de points non exhaustifs qui ont réussi à soulever ma curiosité, voire mon enthousiasme.

  • Ma révélation de l’année

Roulements de tambours ! Et c’est bien évidemment……….. la Miata ! Oui, le petit Roadster 2 places de Mazda dont la 4ème génération a fait l’objet d’un essai complet par JB ici-même et d’une ode au plaisir de conduire , a su me convaincre. Achat, adhésion au club dédié, plus de 20 000 km en 8 mois d’utilisation quelle que soit la météo, je suis contaminé, et pour longtemps ! (une petite Caterham 165 pourrait sûrement me faire changer d’avis, Père Noël si tu m’entends).

  • L’essai de l’année

La MX-5 ND n’est pas vraiment une nouveauté, il me faut donc retenir une auto (commercialisée pour la première fois en 2016) qui m’a vraiment marqué cette année. J’aurais bien retenu la très exclusive Lexus RC-F, mais sa commercialisation ne date pas non plus de 2016. La Jaguar F-Pace ? Elle m’a franchement déçu. Le Volvo V90 ? Mais c’est bien sûr ! Élégant, racé, esprit résolument nordique et sérénité au volant, pour moi un incontournable de cette année 2016 ! Essai à lire et relire ici !

  • Le concept-car de l’année

Celui-ci, je n’ai pas pu l’essayer… Mais il représente selon-moi une des meilleures expressions du savoir-faire stylistique de la marque au losange de ces dernières années, j’ai nommé la Renault TREZOR. Renault a pris soin depuis Septembre 2015 avec l’arrivée de la Talisman de renouveler sa gamme dans son intégralité, de la Mégane au Scénic en passant par le plus discret Alaskan ou la mise à jour du best-seller Clio.

  • L’événement de l’année

Comme tous les deux ans, LE rendez-vous immanquable des passionnés reste pour moi le Mans Classic. Cette année a d’ailleurs vu l’arrivée des Groupe C, plébiscités depuis un bon moment par le public, pour que le spectacle soit complet. 8500 voitures de club, 500 voitures de courses historiques, une ambiance incomparable et du camping entre copains sur les 3 jours (si si, c’est important !). Imaginez un rallye en voitures anciennes, au départ de Paris le vendredi matin, pour rejoindre le Mans afin d’assister à la grande messe. Vous voyez le tableau ? C’est ce à quoi j’ai participé cette année, de quoi rendre ce week-end vraiment unique ! L’excellent article de Régis résumant l’événement est à retrouver ici.

 

  • La bonne nouvelle de l’année

Non ce n’est pas l’annonce du grand prix de France en 2018, non ce n’est pas l’interdiction à la circulation dans Paris des véhicules d’avant 1997 (encore merci Mme Hidalgo, Paris est beaucoup plus fluide maintenant j’en suis convaincu) et non, ce n’est pas l’élection d’un quelconque président/roi/dictateur/bouffon (rayez la mention inutile) à le tête d’un Etat. Je vais rester beaucoup plus terre-à-terre. L’auto que vous voyez ci-dessous n’est pas une Lotus Seven des années 60, il s’agit d’une Caterham Seven Sprint, basée sur la 160, qui reprend le design des Seven historiques ayant fait la gloire de Lotus et Colin Chapman, puis de Caterham depuis plusieurs décennies.
Cette voiture représente pour moi la foi en l’avenir (comme le disait si bien mon très estimé collègue JB à propos du XC90). Pourquoi ? Pour une raison très simple : le retour à l’essentiel, le plaisir de conduire. Look 60’s, aucune utilité apparente, une auto débordant de charme et surtout, juste ce qu’il faut de snobisme pour être prêt à en acheter une. C’est tout moi.

C’est tout pour cette année. En vous souhaitant de joyeuses fêtes.
Puisse 2017 être tout aussi voir encore plus excitant que 2016 !

Mes remerciements à toute l’équipe de rédaction, aux photographes dévoués venant compenser mes maigres compétences en la matière et enfin, un grand merci aux différents constructeurs sans qui ce blog aurait bien du mal à exister !

Crédits Photos : Corentin Pecnard, Ugo Missana, Régis Krol, Ancelin Schoenhentz, Renault, Caterham Cars