Cette année automobile fut riche et variée. Pour moi, elle sera celle de mon intégration à la talentueuse équipe de rédacteurs et photographes de blogautomobile (merci Régis pour l’invitation !) mais pour tous les autres, ce sera surtout une année de nouveautés, d’événements de buzz et de polémiques bien dans l’air du temps. Retour personnel sur 2016 à quelques jours du Réveillon.

L’événement qui fera date : Richard Mille Art et Elégance, oui, mais le samedi

Je n’ai pas été déçu par la journée traditionnelle du dimanche, loin de là. Toutefois, la journée du samedi, avec la (re)création du Supercar Rallye restera gravée dans les mémoires. Nombreux étaient les sceptiques la veille encore. Tous se sont accordés pour saluer la qualité exceptionnelle du plateau réuni par Peter Auto. A renouveler en 2017 obligatoirement !

L’événement que l’on oubliera

Le Mondial de l’Automobile 2016 restera comme une édition moyenne pour les amateurs de luxe automobile, seule la Ferrari LaFerrari Aperta sauve (joliment) les meubles. De nombreux constructeurs étaient totalement absents (Bentley, Lamborghini, Ford, Aston Martin, McLaren, Volvo, etc.). Décidément, passion automobile ne s’énonce plus en français, hormis à Genève.

Ceux qui apprécient l’automobile de tous les jours ont pu en revanche largement se faire plaisir avec de belles nouveautés (voir un peu plus bas).

L’idée marketing de l’année

Autre éclaircie de notre mondial national, la présentation par Ferrari de son projet de célébration de son 70ème anniversaire avec pas moins de 350 Ferrari uniques par Tailor Made : 70 hommages à des glorieuses anciennes de la marque déclinés sur chaque modèle. Certaines sont assez moches, d’autres particulièrement réussies. Un petit écusson devant la roue arrière fera foi auprès des spotters du monde entier. C’est une très belle idée qui permettra à toutes ces autos de présenter une pedigree un peu spécial dont on parlera un certain temps. Il n’est pas exclu de penser que d’autres constructeurs s’y mettent, Ferrari étant souvent précurseur de tendances pour l’automobile sportive de luxe.

La voiture star (qui fait rêver)

La Porsche 991 R a été présentée officiellement lors du salon de Genève. Officieusement, elle l’a été bien avant, tous les exemplaires étaient déjà vendus ! 991 heureux qui pourront profiter d’une GT3 RS en version boîte mécanique et nettement plus discrète stylistiquement parlant. Alors oui, elle va probablement moins vite que sa sœur sur la boucle Nord mais dans la vie de tous les jours, c’est un must. Rendez-vous dans 40 ans avec une cote qui rivalisera probablement avec la mythique Carrera RS 2,7 de 1973 qui trouve enfin une rivale pour le titre de la 911 la plus désirable de tous les temps.

La voiture star (qui ne fait pas forcément rêver mais que l’on peut s’acheter)

La Peugeot 3008 a été la grande star du Mondial. C’est bien simple, depuis sa présentation, tout le monde m’en parle : tu l’as vue, tu l’as conduite, tu vas l’acheter ? Oui, pas encore, peut être. Déjà essayée par Thomas (essai à retrouver ici), la nouvelle 3008 fait une entrée spectaculaire dans le monde en pleine croissance des petits SUV. Si le bouche à oreille est toujours l’élément moteur du succès d’un produit, je pense que nous allons bientôt croiser de très nombreux Peugeot haut perchés…

Ma photo (amateur) de l’année

Retour au Supercar Rallye organisé en marge du concours de Chantilly. Toute cette journée hors norme est résumée ici : un petit village, une route dans un état pitoyable et une McLaren P1 GTR en liberté. Avoir pu rouler quelques kilomètres dans ses échappements, en sandwich avec la Bugatti EB110 SS, est un privilège rare qui ne devrait pas se reproduire très souvent.

Le coup de coeur

La vague des voitures radicales mais utilisables sur route : Ferrari est un habitué (Modena Challenge Straddale, F430 Souderia, 458 Speciale, 599 GTO, F12 TdF…), Porsche également avec ses GT2 et GT3, RS ou non.

Désormais, c’est Mercedes, Aston Martin ou Lotus qui s’y mettent à des degrés différents : Vantage GT12 et GT8, AMG GT-R et AMG GT-C (il est beau le cabrio), Exige Sport 380, 991 R… La liste des constructeurs engagés dans cette niche s’allonge et c’est tant mieux. Chacun y va selon sa propre philosophie et selon sa base produit mais l’idée générale est toujours la même : du sport et du sport. Pourvu que le concept continue à ruisseler vers le bas pour que Renault ou VW s’y mettent également en pimentant encore leurs version RS ou R et surtout n’oublient pas de les conserver au catalogue en 2017 pour que la passion continue à vivre pour tous.

Crédit Photos : Ferrari, Thomas D, Pierre Clémence