Ce week end était chargé en rendez vous automobiles d’importance mais comme c’est hélas toujours le cas en France, on oublie qu’en dehors de TF1, Marion Jolliès et la F1 ou Citroën et le WRC, il y a d’autres disciplines automobiles qui vivent de part le monde et ce week end avaient lieu les 500 Miles d’Indianapolis, rendez mythique s’il en est ! Cette année la course fêtait son centenaire puisque l’épreuve est née en 1909 et la première course s’est tenue en 1911 … donc 100 cours de 500 miles à Indianapolis, ce n’est pas rien et ce ne sont pas les GP asiatiques ( sauf ceux du Japon ) ou du Moyen Orient qui peuvent se prévaloir d’une telle force historique.

Mais, aussi fidèle à ses habitudes, l’Indy 500 a eu son lot d’accrochages plus ou moins violents et d’accidents avec cette fois un accident qui a eu lieu dans l’avant dernier tour? C’est un fait de course très spéctaculaire qui implique Mike Conway qui est passé par dessus la voiture de Ryan Hunter Reay avant que la voiture ne se disploque complèment suite au choc contre le mur extérieur de la piste à plus de 320 km/h.

Voici vidéos du terrible accident dont le jeune pilote est sorti sans graves blessures si ce n’est quelques grosses contusions aux jambes et un léger mal à la colonne vertébrale. Ouf !

Ci dessous, l’impressionnant crash .

Encore un gros crah après celui de la Gallardo la semaine passée mais cette fois iln’y a pas blessures graves.

Pour ceux que cela interesse , sachez que c’est Dario Franchitti du Chip Ganassi Racing ( grande écurie d’Indy ) qui a remporté la course. Ci dessous le classement de la course .

 

Ci dessous, une galerie de belles photographies qui nous font voir la course autrement notamment avec quelques beaux clichés dans les stands.

Un grande et belle course à suivre et a découvrir si on aime la vitesse, les dépassements et le ballet des stands qui est plus accessible à tous qu’en F1 ! Du grand sport automobile qui fait que les américains se passent très bien de la F1 et je ne suis pas sur que l’arrivée d’un GP de Formule 1 à Austin au Texas change quelque chose à l’affaire sauf si la F1 redevient vraiment su sport automobile et non le déplorable monde merveilleux qu’elle nous dévoile depuis quelques années… mais aux USA, ce n’est tout de même pas gagné ! Tout comme il n’est pas gagné que nous revoyons rapidement un GP de F1 en France… hélas !

La semaine prochaine j’essayerais de vous parler un peu du championnat australien V8, alors si vous aimez le son des gros blocs à l’attaque le soir au bout des lignes droites…

Via Autoblog, Getty Images, AP, Jalopnik, Indy, ESPN, MTM89.