Je sais que certains vont hurler, certains vont peut être même devoir prendre des sels, d’autres un expresso bien serré mais je vous propose une vision économiquement très rentable puisque développée sur la base de la… Chrysler 300.

Une allure presque iconoclaste, décalée mais qui rappellera la Giulia des années 60-70 au moins pour sa face avant. Partant de cette logique et en prenant en compte les éléménts du style d’Alfa Romeo, le plus difficile pour les designers d’Alfa Romeo étant d’installer des feux arrières horizontaux, un volant tulipé à trois branches en bois, des nouveaux graphismes de compteurs et un intérieur en velours bleu ou beige. Mécaniquement le V6 Pentastar retouché par les ingénieurs d’Alfa Roméo pourrait faire l’affaire avec quelques évolutions. Alors pour le plaisir de la discussion, voici l’illustration.

Et la version originale.

Pas forcément la plus innovante mais la plus originale des proposition vues depuis longtemps et aussi celle qui pourrait coûter le moins cher à Sergio Marchionne, l’homme de l’année 2010 en Italie !

Via Worldscoop, Autobild.