C’est cette semaine que l’on fête officiellement et en grandes pompes à Milan et un peu partout en Italie le centenaire de la firme au biscione, née il y a 100 ans pour le plus grand plaisir des amateurs d’automobiles. Un monument de l’histoire automobile tant le domaine de la production que celui de la compétition.

Une marque née dans le quartier industriel du Portello et qui doit son nom à l’union de deux entreprise du dit quartier milanais. D’un coté A.L.F.A  pour Anonima Lombarda Fabbrica Automobili mais aussi pour « alpha », première lettre de l’alphabet grec qui reprend les activités d’une entreprise née en 1906 et créee par le français Alexandre Darracq ( S.I.A.D ) à Naples mais qui rapatrie sa production à Milan pour être plus proche de la France et de l’autre coté il y a un certain Nicola Roméo qui a un bureau d’ingénierie. Ainsi nait d’abord Alfa le 24 juin 1910 suite à la liquidation de la société Darracq et c’est à l’automne de la même année que nait la première Alfa 24 HP. En 1915, Nicola Roméo prend des aprts dans l’affaire et ainis naitra Alfa Roméo. Les voitures à tendance sportive sont la raison de vivre de la société qui voit débuter dans les années 20 Ascari, Ferrari ( encore pilote ), Campari. Les années 23-24 voient la naissance du Quadrifoglio Verde destinée aux versions sportives de la firme milanaise qui aura des hauts et des bas jusque dans les années 30. En même temps que les sublimes 6C et 8C, on voit apparaitre une certaine Scuderia Ferrari qui fera courir Nuvolari, Borzacchini, les victoires à la Targa Florio s’enchainent et c’est aussi au début de ces mêmes années 30 qu’Alfa Roméo construit la première usine en dehors de Milan et ce sera celle de Pomigliano d’Arco tout près de Naples qui fait encore aujourd’hui débat entre S.Marchionne, les salariés et les syndicats.

 24 HP, 6C , 8C 2300 Monza, 6C 1500  Torpedo, 6C 1750 Gran Sport, Bimotore, les voilà .

Les années 30 se passent au rythme des victoire, de la notoriété grandissante, du respect qui se crée pour la Scuderia Ferrari et la saga est partie pour de bon ! Voilà les quelques éléments qu’il faut connaitre si l’on se sent un peu ou beaucoup alfiste et qu’on vibre au rythme des tribulations de la marque au biscione. Pour passer du texte au images c’est par là ( hélas encore une fois sans le son ! ggrr… )

Et comme nous sommes un période de lancement, un petit retour sur la jolie Giulietta .

Et c’est ce samedi 26 juin que l’on inaugurera à Milan, la statue qui va commémorer le centenaire de la marque italienne.

 Et pour les fans d’Alfa Roméo qui ont le biscione ou le Cuore Sportivo ancrés au plus profond de leur passion, rien ne résiste à Alfa Roméo…

Via Alfa Roméo, Lebuzzauto, AlfaVendée, Youtube.