Cette F599 Fiorano n’est pas l’oeuvre d’un illuminé, d’un Jacky gagnant du Loto ou d’un tuner ravagé par l’abus de substances trop fortes. Elles est seulement la propriété d’un des jeunes héritiers de la fortune Agnelli, j’ai nommé Lapo Elkann, fils d’Alain Elkann ( qui est écrivain ) et de Gianni Agnelli. Et ouiiii……

Ferrari-599-Lapo-elkann

Cette bleue F599 Fiorano est la seule F599 bicolore qui soit sortie de Maranello. Elle est peinte d’un bleu Aqua et d’un bleu foncé mat qui va des rétroviseurs au diffuseur arrière en passant par le pavillon.

Mais le plus surprenant et le plus terrible est à l’intérieur où l’on découvre une horrible sellerie en toile de jean, avec poches s’il vous plait qui n’est pas sans rappeler celle des Supercinq  Jean, 205 Junior ou 106 Kid pour rester dans les productions françaises…. Un bonheur de mauvais goût !

Ferrari-599-Lapo-jean's interior

Pour la fine bouche et le petit plus qui fait le hype du chic, les fins observateurs noterons les petits drapeaux italiens sur les jantes alu assorties à la couleur du pavillon.

Pour info, Lapo Elkann est surtout connu pour sa vie pipolesque, ses frasques, ses surdoses de drogues et les sauteries ( une habitude de la bonne société italienne ! ) qui se déroulent dans son appartement turinois…

Une F599 qui est vraiment à oublier et qui prouve que bon goût et argent ne sont pas naturellement associés.

Ferrari-599-Lapo-elkannFerrari-599-Lapo-4