Alors… hausse des tarifs de l’électricité, du gaz, de l’eau, du carburant, des céréales ( et par voie de fait toute notre alimentation ), hausse du PIB de 0.3% si tout va bien au 3eme trimestre et … forte hausse des primes d’assurance dès cette fin d’année et selon Les Echos cela aurait déjà commencé chez certains assureurs.

Ainsi on évoque une hausse des tarifs moyens de 3 à 5% pour l’année 2011 mais on annonce aussi 8 à 9-10% pour la période 2012-2013. Selon l’indice des prix en assurance automobile auprès des particulers ( IPAP ) cela aurait déjà commencer avec +4.0% au premier semestre et même + 5.0% chez Axa au premier semestre.

A cela trois bonnes raisons selon les assureurs, les évenèments climatiques ( les tempêtes Xynthia, Klaus, Quinten… ) qui ont entrainé une hausse des demandes de réparation, la baisse du prix de l’essence depuis 9 mois ( où ça ??? )  qui fait que les automobilistes roulent plus ( +4% en 2009 -NDLR : Etonnant tout de même quand on sait que le kilométrage parcouru annuellement ne cesse de baisser d’année en année, surement pas les mêmes automobilistes ! ) et il y aurait une modification du comportement des gens au volant qui ferait que les accidents sont plus nombreux ( ~ +2% en 2009 ) et le recul des dommages corporels serait inférieur à celui de 2008 ( -1% en 2009 vs -5% en 2008 ), enfin la hausse du coût des frais de remise en état a continué à croitre en 2009 (  environ + 3.5%/an  ) ainsi que le coût des dommages corporels graves !

A cela il faut ajouter que les assureurs gagnent moins d’argent avec les prêts à taux bas et du fait du ralentissment de la consommation, d’erreurs d’investissements et de placements financiers hasardeux et malgré tout il faut satisfaire l’actionnaire qui ne regarde que son dividende mais quand ça va mal, qu’il y a eu des erreurs, c’est le « péquin » moyen qui reçoit la note et dans ce cas, ce sont les automobilistes ( mais pas que … ) qui vont participer au « redressement » des comptes des assureurs afin qu’ils puissent présenter un excellent bilan 2010 lors de l’assemblée des actionnaires début 2011 !

Il semble que la tendance soit la même du coté des mutuelles ( Macif, GMF, MAIF, etc… ) mais en moins marquée surtout si l’on est titulaire d’un bonus. A vérifier toutefois dans les mois qui viennent.

Cyniquement, on pourrait dire que pour que nos pauvres assureurs aillent mieux, il faudrait :

-que nous soyons assurés TR, que nous roulions dans des vieilles autos, que nous nous tuions seuls contre un arbre après avoir bu, que dans la douleur nos familles oublient nos assurances vies mais qu’elles n’oublient pas de faire une ou deux fois l’an, un p’tit prêt à la conso via un de ces fameux crédits revolving si faciles à obtenir. En tout cas très rude années 2011 en perpective pour l’automobile et…nos finances !

Via les Echos, Le Parisien.