C’est qu’on peut se dire en lisant les propos d’Ulrich Bez, le CEO d’Aston Martin dans le journal allemand Automobilewoche au sujet de la petit Cygnet.

On apprend tout d’abord que l’accord de mise en production de la Cygnet vient d’être donné et que la micro Aston verra la route dans le courant de l’année 2011 et ce malgré les remarques, les repoches et tout ce qui tourne autour de cette auto qui n’est autre qu’une Toyota IQ rebadgée avec des inserts laqués noirs et du cuir un peu partout…

Et le patron d’Aston Martin de poursuivre en affirmant haut et fort ou à qui veut l’entendre, que la Cygnet est une voiture très exclusive qui porte haut le blason d’une marque exclusive et qu’en ce sens c’est une auto unique et exclusive !  Décidement très en forme, Ulrich Bez continue son laïus en poussant peut être un peu loin le bouchon en nous racontant une histoire qui faire sourire tant c’est du n’importe quoi pour aider à vendre une auto sans âme mais avec un logo… Ainsi nous apprenons que la Cygnet deviendra très prochainement une icône culturelle comme l’est l’Aston Martin DB5 de James Bond. Cette nouvelle Aston Martin en a le potentiel ! Si si, vous avez bien lu « Icône culturelle, DB5, James Bond », manque plus que Mona Lisa, la Reine Victoria, Piccadilly Circus et nous y sommes …

Pas évident de mettre en orbite une voiture qui est décriée par la presse, les amateurs et le web automobile et qui va devoir tenter son coup sur le marché des microcars très chers et hype. Reste qu’à défaut d’être vraiment sincère et crédible, le patron de la marque de luxe aura fait sourire ou pleuré de dépit !

Via Automobilewoche.