Cétait il y a quelques jours du coté de la station du Mont Tremblant près de Montréal, Audi présentait à la presse nord américaine et quelques privilégiés sa nouvelle gamme Quattro en version S-Line, S et RS ( gamme pas encore totalement importée aux USA ) et lors de cette démonstration on découvrait la récente A1 mais en version Quattro ( avec système Haldex ). Ce qui confirme que l’A1 ira bien aux USA et au Canada ( cf voiture immatriculée dans l’Ontario ) .

La version présentée au Canada était, selon les journalistes présents sur place une version 1.4 L TFSI 185 S-Line et non une S1. On remarquera les petites roues chaussées de pneus neige et les arges gris anthracite qui donnent une autre allure à cette petite voiture. Audi a fait valoir que l’A1 sera la première voiture 4RM du segment ( mais est ce vraiment nécessaire ?  ) et que l’A1 Quattro disposera du système Haldex à différentiel à embrayage multidisques, avec gestion électronique, situé près de l’essieu arrière afin d’optimiser la répartition du poids. Ainsi comme toutes les Quattro à moteur avant transversal, en condition normale, l’A1 Quattro reste une traction et devient une 4 roues motrices lorsque des pertes de motricité sont détectées au niveau des roues avant. Que du normal chez Audi.

Une auto à revoir dans quelques mois en version « normale » et surement à Francfort en septembre dans sa définition sportive S1.

Bous audiste : Aux cotés de cette A1 Quattro, Audi avait emmené une RS3 que je vous propose de découvrir dans le coloris gris Daytona en mouvement sur la neige canadienne.

Et à suivre : A7, RS5, TT RS, S4, UrQuattro, Quattro Sport.

Via Audi, Quattroholic.