Petit retour en Tunisie, non pas pour profiter du soleil, de la mer, de la sympathie des tunisiens ou du club Med’ de Djerba la Douce ( lieu sympathique et agréable pour se reposer  ) mais pour revenir sur le sort qui est réservé aux objets ayant appartenus à la famille du président-dictateur Ben Ali.

Après la F599 GTB jaune de Madame Ben Ali enlevée par chariot élévateur, je vous propose les restes de la Ferrari California qui a appartenu à un des membres du clan Ben Ali, en l’occurrence Sofiane Ben Ali. La voiture a été massacrée sans même avoir eu le temps de quitter son garage. Une California bien abimée qui ne vaudra plus que pour pièces détachées tant la fureur populaire s’est abattue avec violence sur la famille de l’ancien dirigeant tunisien.

Triste destin pour la voiture mais destin compréhensible quand on comprend ce qui s’est passé durant 23 ans et que l’homme ainsi que sa famille ont abusé la nation tunisienne en détournant un partie des richesses du pays à leur unique profit. Reste qu’à la vue des guerres, des révolutions et des garages des dictateurs, on constate que les voitures de Maranello sont très prisées par les gouvernants violents et autoritaires, plus que les Lamborghini… alors trouvera t-on un jour les mêmes en Birmanie, en Corée du Nord ou dans quelques états africains ? Fort possible .

Et sinon pour ceux qui ne connaissent pas, Djerba, c’est ça ! 😉

Via Ferraricz, Autoblog.