Marc Senger nous propose une étonnante réinterprétation de la fameuse Bentley 4.5 L de 1929 avec cette Bentley Dynamo 4.3 L Supercharged qui promet une voiture franchement sportive à l’allure décalée mais pas dénuée d’une certaine prestance de par son dessin mais aussi sa conception.

Motorisation hybride à gros L4 4.3 L compressé aidé par deux moteurs électriques qui entrainent les roues avant de façon à respecter les nouvelle demarche de Bentley qui veut que les autos en provenance de Crewe soient à 4 roues motrices.

On appréciera ou non son allure bestiale et élancée qui suggère la vitesse, la course et on retrouve dans le design, un rien de Continental GT sur les ailes arrières et un zeste de Bentley Brooklands 1929 dans l’avant avec les roues désolidarisées de la carrosserie et le compresseur volumétrique placé à l’extérieur et en avant du moteur comme sur l’aïeule.

 

Et on découvre avec plaisir le retour  ( comme chez Bugatti ) du capot moteur ouvrant en deux volets avec charnière au milieu du moteur. Et comme pour faire écho au capot avant, on accède à l’habitacle de cette Dynamo via deux portes en « ailes de mouette ». Le clin d’oeil à l’hisotire de la marque est aussi présent dans l’appellation puisqu’en plus de Dynamo, cette Bentley porte le nom de Blue Train comme une Bentley du début des années 30. Marc Senger est allé encore plus loin dans sa demarche puisqu’il a aussi créé un camion de transport entièrement dédié à la Bentley Dynamo.

On découvre un camion qui propose une ligne inspirée des trains aérodynamiques, des grosses locomotive diesel US des années 30 à 60 mais aussi du Futurliner de GM qui fut dessiné en 1953 pour la Parade du Progrès qui écumait les salons autos pour mettre en avant la technologie GM.

 Ci dessous, les véhicules qui ont du être les sources d’inspirations de Marc Senger.

Et ci dessous une Bentley « Blue Train » 1929 avec sa chute de pavillon si particulière à l’époque.

Un très sympathique projet totalement décalé mais aussi totalement sportif et HDG mais qui a bien peu de chance de passer un jour du stade d’étude de design à la réalité…ben oui, c’est pas très VW comme face avant !

Via Marc Senger, FlickR

PS : La Bentley « Blue train » fut construite en l’honneur en de l’exploit du capitaine Woolf Barnato qui, en 1930, fit Cannes-Londres plus vite que le Train Bleu.