Vous n’êtes pas sans savoir que Bernie Ecclestone et sa compagne ont été victimes il y a une quinzaine de jours de malfrats qui ont agressé très violemment l’éminence grise de la Formule 1. Lors de ce home jacking, Bernie et son amie ont été très violemment frappés puisque notre ami fut très mal mené notamment au niveau de la tête et du visage au point de perdre connaissance. A la clef, un préjudice de 200.000£ en argenterie, bijoux.

L’affaire est entendue, la police aux trousses des malfaisants, Bernie est sorti de l’hôpital et vaque de nouveau à ses occupations liées au sport auto. Aussi plutôt que de se morfondre comme petit vieux, plutôt que de pleurer sur son sort et son pauvre état, Bernie n’a pas eu de meilleure idée que de proposer son visage marqué et endolori aux partenaires de la F1 pour faire de la com.

C’est finalement avec le grand horloger Hublot que Bernie a trouvé un terrain d’entente professionnel et financier de manière à rentabiliser son agression et surement à rembourser l’argenterie et les bijoux qu’on a pu lui dérober. Ainsi cette semaine, on pourra découvrir dans le Financial Times et l’International Herald Tribune, une page de publicité pour les montres Hublot avec la tête d’oncle Bernie qui dit avec un humour caustique tout britannique : « Voyez  de quoi sont capables certains pour avoir une montre Hublot ! » … Et oui parce que dans l’affaire, Bernie s’est bien évidemment fait subtilisé sa montre Hublot que l’horloger suisse lui a aimablement remplacé. 80 ans, agressé, méchamment violenté, sévèrement amoché mais toujours le sens de l’humour, de la relativité des choses… et le sens des affaires !

Pour ceux auraient des doutes, voici une photo de Bernie après son agression et à la sortie de l’hôpital.

Via LaCoteDesMontres, 7/7.be, Hublot.