Ce mercredi, Better Place et Shai Agassi ( CEO et fondateur de Better Place  ) ont inauguré à Tokyo la première station d’échange de batteries pour les taxis électriques qui pourraient circuler à l’avenir dans les rues de la mégalopole japonaise.

Ce projet mis en place en partenariat avec le Ministère japonais de l’économie et du commerce ainsi qu’avec Nihon Kotsu ( 1ere compagnie de taxis de Tokyo ) vise à tester durant 90 jours et grandeur nature, l’ensemble du processus de fonctionnement des  stations Better Place.

Cette expérimentation japonaise  ( en partenariat avec Nissan ) est mise en place pour valider le système, les infrastructures avant l’installation en Israël en fin d’année des stations qui seront utilisées par les véhicules développés par le groupe Renault-Nissan et Better Place ( pour la gestion et la recharge des batteries) . Pour l’instant, ce sont des taxis Nissan Qashqaï qui seront en test dans les rues de Tokyo et si l’opération se révèlait concluante, Better Place et Nissan se verraient bien prendre une part du marché des 60.000 taxis qui sillonent les rues de la ville nippone. Par ailleurs, chez Better Place on a fait en sorte de rendre bien visible les véhicules car on espère marquer les esprits afin que cela entraine l’adhésion du public et surtout des clients afin de lancer ce principe de recharge et les voitures Nissan ou Renault qui vont avec. Enfin, Shai Agassi espère séduire les autres constructeurs japonais afin de les rallier à sa cause et d’aider à imposer la « norme » Better Place, ce qui n’est pour l’instant pas du tout gagné tant chacun veut sa part du gateau.

Pour découvrir Better Place in Tokyo, c’est par ici.

http://www.youtube.com/watch?v=1KhOyfCEjAI

Un projet à suivre jusqu’à l’été pour voir s’il est concluant ou s’il a peu de chance d’aller ailleurs que chez Renault-Nissan… si les voitures électriques se vendent bien !

 Via BetterPlace, Lebuzzauto, Youtube.