Voici donc la BlowCar qui est un projet né de l’idée d’un ancien du centre de style Fiat, Dario Di Camillo, et qui est conçu autour du principe de la voiture gonflable. Non, le matin avant de partir il ne vous suffit pas de jouer de la pompe à vélo ou le soir il ne suffira pas d’enlever un bouchon de valve pour ranger votre voiture .

Dario Di Camillo reprend le principe de la technologie gonflable utilisée en aéronautique et aérospatiale qui consiste à remplacer certaines pièce par des matériaux gonflables de même taille et de même aspect extérieur. Cette technologie permet des gains de poids non négligeables tout en assurant un bon niveau de sécurité en cas de besoin. Enfin, selon le concepteur de cette voiture, il semble que les coûts de fabrication soient bien moins élevés que pour des pièces en métal ou en matériaux de synthèse.

Le concepteur du projet prévoit deux modèles :

2.70 m de long , 2 places

3.00 m de long, 4 places

Ces autos développées autour d’une plateforme reprise à un constructeur ( VSP ou VP  ? ) pourraient proposer les trois types de motorisations selon le type d’utilisation souhaitée. Ainsi D. Di Camillo prévoit une version à moteur thermique de 300 cm3 ( 3-4 L/100 km ), une version hybride avec moteur thermique de 125 cm3  associé à un bloc électrique de 5-8 kW ( 8-11 ch ) avec une consommation mixte d’environ 2.0 L/100 km, enfin une version électrique est aussi envisagée avec un puissance de 15kW soit une quinzaine de chevaux pour une Vmax d’environ 50-55 km/h ( surement pur ne pas s’envoler !!! ) avec une autonomie envisagée comprise entre 160 et 180 km.

Selon les versions, Dario Di Camillo annonce un poids compris entre 420 et 480 kg ce qui me semble correct mais pas extraordinaire.

Les premiers essais routiers de la BlowCar devraient débuter avant la fin d’année pour une commercialisation prévu dans un 12 à 16 mois  environ. La tarification de base envisagée est de 11.000 à 15.000€ TTC et le créateur de cette citycar aimerait bien en vendre 1400 à 1500 par an afin de rentabiliser son projet en 5 années de fabrication. La voiture quasi définitive devrait faire son apparition lors d’un salon du second trimestre 2011.

Je vous gâte car après la Micro, voici la BlowCar… décidemment nos amis italiens sont étonnants ! 😉  Et avec une telle auto vous ne risquez pas de manquer d’air face aux prétentieux ou aux snobs qui vous regarderont de leur 500 ou A1 et en plus, vous circulez en securité puisque vous voyagez dans l’airbag ….

Merci à Gianni pour l’info ! 😉

Via LaRepubblica, Autoblog.