Il y a  peu je vous ai présenté le coupé 135i préparé par WSTO aux USA, cette fois je reviens en Allemagne pour vous dévoiler la vision de Motorsport 24 du coupé 135i…C’est plus radical puisque plus typé circuit mais le travail réalisé sur la voiture est intéressant et semble qualité et je l’éspère si l’on en juge par la tarification de la préparation.

m-89

Du point de vue mécanique, Motorsport 24 fait dans le light mais performant et un peu à l’image du travail réalisé par AC Schnitzer sur le moteur du Z4 35i. Ainsi, le préparateur allemand propose une reprogrammtion de l’ECU, une modification du système d’admission d’air et une nouvelle ligne complète d’échappement ce qui nous fait au final une puissance maximun de 360 chevaux. Pour accroitre la sportivité de l’auto et son tempérament sportif , le préparateur instale un différentiel autobloquant à glissement limité taré à 45 % ce qui devrait autoriser une meilleure motricité et plus de faciliter à s’extraire des virages serrés .

m-91

m-84

m-86

Au chapitre de la suspension, la 135i profite d’un kit ressorts/amortisseurs Intrax à 4 voies et bombonne séparée avec sytème de réglage à distance du tarage des amortisseurs. Qui plus est ce sytème prévoit d’origine un réglage « circuit » qui permet de raffermir la suspension du coupé tout en le rendant plus réactif et communicatif. Une excellente si l’on circule sur circuit !

m-80

m-88m-82

Les plus attentifs auront surement vu les nouvelles ailes élargies qui donnent au coupé un air encore plus racing et sportif, elles abritent des roues en alu de 18 pouces modèle 260 M qui sont celles de la M3 E92. Pour ce qui est de la carrosserie, outre les ailes on apprend que  beaucoup d’éléments on été changés pour passer de l’acier à la fibre afin de gagner du poids… et dans la quête du « light » , Motorsport 24 fait le grand ménage à l’intérerieur et en profite pour tout dégarnir et alléger au maximum. Exit les sièges AR, les garnitures et isolants, les accessoires inutiles et tout ce qui peut rendre un coupé 135i confortable si ce n’est bourgeois. Place aux baquets Recaro, à l’arceau de sécurité et aux bacs de sol en fibre de carbone ou aluminium.

m-81

m-79

m-87

Une assez jolie préparation « racing » qui permet de mener son coupé 135i sur circuit lors des track days qui se déroulent tout au long de l’année…et par beau temps pour ceux qui ne maitrisent pas toutes les subtilités du pilotage d’une propulsion ! Reste le prix et là c’est du costaud puisque la facture pour la totale avec les « moins » en équipement de confort s’élève à 25.000€ ce qui, ajouté aux 45.000€ de l’auto, fait une assez jolie somme de 70.000€. Peut être un peu cher pour une 135i fut elle racing !

m-83

Via S.Berenguer, Motorsport 24.