Jeudi 9 mars est une date à marquer d’une pierre blanche. Une journée assez folle que l’on a pu vivre avec BMW France, lors de l’annonce du partenariat entre la marque à l’hélice et le Circuit de F1 de Magny-Cours. Au menu, tour sur la piste F1, tour de la piste club en X4 M40i et M135i, drift en M2, session Off-Road en X5 et Countryman et enfin présentation d’une M4 en édition spéciale. Bref une journée très bien remplie ! Allez hop on embarque maintenant dans le monde qu’on M…

Rendez-vous m’est donné à Montigny le Bretonneux à 8h pour prendre possession de notre voiture et pour faire la route vers le circuit situé à environ 2h30 de Paris. Quoi de mieux que la dernière berline de la marque, la série 5. Je monte à l’arrière pour me reposer. Hé oui, l’aller-retour Paris/Genève du début de semaine et les 16 000 pas par jour ont eu raison de moi (NDLR : 16 000 pas ? petite nature, va !). Je laisse le volant à Carine d’Envoiturecarine et à Alexandre d’Autocult. Impossible pour moi de dormir, je commence donc à traiter les photos de Genève et sur l’autoroute je prends des photos d’une des 9 série 5 qui nous conduisent vers notre destination.

A la moitié du trajet, je me décide à prendre le volant pour voir ce que cette 530d a dans le ventre. Loin de moi l’idée de le cacher d’avantage, elle est juste faite pour ça. D’une onctuosité proche de la limousine Série 7, elle est réellement faite pour avaler des kilomètres sans s’en rendre compte. Et tout ça, avec une consommation atteignant juste un petit 7 litres aux 100 km de moyenne. Pour une voiture de 265 ch et un moteur 6 cylindres en ligne, ce n’est vraiment pas grand chose. Après avoir croisé l’acteur Tomer Sisley (et ambassadeur BMW) au volant d’un X6, on finit par arriver au circuit.

Nous avions eu pour demande de la part de BMW de ne rien divulguer sur ce partenariat avant 12h. On remarque avant même l’arrivée sur place, des drapeaux M et BMW un peu partout. Pas très discret tout ça 😀 .

A peine arrivés, direction l’auditorium du Circuit pour une conférence de presse et l’annonce du partenariat. Présents sur scène : Serge NAUDIN (Président du Directoire de BMW France), Pierre JALADY (Directeur Marketing de BMW France) et Serge SAULNIER (Directeur du Circuit de Magny-Cours). Au cours de cette conférence de presse on apprend entre autres que BMW met à disposition du circuit 13 véhicules :

  • 2 Safety Cars : BMW M4 Coupé
  • 2 véhicules médicaux : BMW X5 M et BMW X6 M
  • 1 voiture d’extraction : BMW M6 Gran Coupé
  • 1 véhicule de direction de piste : BMW M3
  • 2 voitures VIP : BMW M760Li xDrive et BMW M4 Coupé
  • 2 véhicules de liaison : BMW M6 Coupé et BMW M4 Coupé
  • 3 voitures de courtoisies : BMW M4 Coupé

Que du bon en somme !

Pour immortaliser ce partenariat, BMW met en vente un pack en édition limitée à 10 exemplaires comprenant une M4, une moto S 1000 RR et une montre BRM pour 180 000 €. La M4 est équipé du Pack Compétition, qui porte sa puissance à 450 ch et son 0 à 100 km/h à 4,0 s. Elle dispose des jantes en alliage léger forgées 20’’ style 666 M (identiques à celles de la GTS mais grises). Cette version Magny-Cours dispose, afin de se différencier d’une Pack Compétition normale, d’une lame avant, d’écopes d’entrée d’air, diffuseur arrière, aileron, embouts d’échappement et coques de rétroviseurs extérieurs en carbone, d’un pédalier en acier inoxydable, de bas de caisse M Performance, d’un châssis Sport M Performance possédant une plage de réglage de 5 à 20 mm et enfin, d’un échappement BMW M Performance qui lui fait gagner 8 kg. Elle dispose également du Pack Expérience M, qui porte la vitesse max du véhicule à 280 km/h et permet à l’acheteur de bénéficier d’un stage de perfectionnement au pilotage pour profiter au mieux de son joli bébé.

Un scoop nous est même donné avec l’annonce du partenariat entre BMW et le circuit du Mans qui devient « Home of M » avec la fourniture des véhicules Safety Car pour les 24 heures du Mans.

Après cette conférence de presse, on nous demande de sortir pour admirer le show aérien de Mélanie Astles, quintuple championne de France de voltige aérienne et ambassadrice BMW. Quelques photos du show :

Assez impressionnant de voir un avion virevolter avec une telle facilité et aussi proche de nous. Allez, direction le musée du circuit pour déjeuner et admirer ces belles Formule 1, Ligier et Peugeot entre autres :

Le programme de l’après-midi s’annonce fort en émotion avec un tour sur le circuit F1, des tours sur le circuit club, une session Off Road et un peu de drift en M2. Nous nous dirigeons en 4ème vitesse vers le circuit F1 et en arrivant je me trouve nez à nez avec la M4 DTM !

D’une bestialité indiscutable, cette DTM se promène, qui dis-je, dévore le bitume de la piste F1 du circuit de Magny-Cours ! D’ailleurs, pour l’instant assez rare sur nos circuits, le DTM devrait revenir d’ici 2018 sur le circuit de Magny-Cours, mais chut je ne vous ai rien dit.

Après avoir été assourdis par la purge de gaz nécessaire à l’arrêt du moteur de la DTM, on se dirige vers les modèles mis à notre disposition pour faire un tour du circuit. Des M4, des M2, des M3, des X5M et X6M et enfin des i8. De quoi bien s’amuser ! Allez hop, je monte dans une M3 Pack Compétition et pleins gaz sur circuit ! Mais c’était sans compter sur le X5M devant moi qui ne voulait pas trop avancer. Alors je me permets de ralentir pour pouvoir un maximum m’amuser en toute sécurité.

Direction ensuite le Circuit Club, le petit circuit de Magny-Cours long de 2,5 km pour prendre en main des modèles MPerformance. Des Mini JCW F56 sont aussi à notre disposition. Je débute donc avec une Mini JCW en boite Mécanique pour prendre en main le circuit. Un circuit assez sinueux avec une belle ligne droite de 700 mètres.

Après l’apéritif au volant de la petite bombinette, je fais un pas de géant vers la plus grosse MPerformance de la gamme, le X4 M40i. Un gros bébé de 360ch qui fait un bruit de folie. De quoi appréhender différemment le circuit avec une voiture qui se conduit avec beaucoup plus de prudence mais aussi plus de fun, malgré le poids supérieur, grâce à un châssis aux petits oignons. Et pour finir en beauté, je prends en main la voiture qui est pour moi parfaite sur ce genre de tracé : la M135i. Une bombe de 320 ch avec une transmission xDrive, qui permet de se faire vraiment plaisir sans se poser aucune question sur le pourquoi du comment d’un freinage un peu tardif ou d’une ré-accélération trop prématurée. En bref, une voiture totalement appréhendable par tous et très didactique.

 

Bon allez c’est fini le circuit ! On va maintenant faire des activités FUN avec un grand F. Première étape, des donuts en M2. Oui vous avez bien lu, comment faire plus fun ? Une propulsion de 370 ch bloquée en première autour d’un tonneau et des plots oranges. Normalement, il suffit de mettre un coup de gaz du pied droit, braquer le volant à droite ou a gauche et essayer de contrôler avec le volant et l’accélérateur. Bon bah c’est pas si simple, surtout lorsque l’on est pas doux avec la pédale d’accélérateur comme moi. J’ai passé plus de temps à faire des têtes à queue qu’à contrôler la glisse, mais qu’est ce que c’est fun et défoulant. Et puis je ne saurais faire plus d’effort pour faire plaisir à mes amis blogueurs, les faire rire et s’amuser en me voyant faire du grand n’importe quoi !

Après avoir bien glissé, ou fait n’importe quoi avec la M2, direction notre dernière étape : la session Off-Road. De quoi prouver pour BMW que ses véhicules xDrive et All4 (Mini) peuvent passer par tous les chemins possibles.

Première partie en X5 et X6. On dispose d’un circuit comportant de multiples chemins avec 20 cm de profondeur de graviers puis du sable, puis de la boue et enfin une petite bosse. De quoi prouver que les gros X sont des petits franchisseurs et pas seulement des véhicules urbains des beaux quartiers. On passe réellement sans aucun soucis la plupart des épreuves mises sous les roues de nos vaillants destriers. Mais il est vrai que le chemin est fait pour que les véhicules passent parfaitement. La dernière bosse est malgré tout difficile à passer et la voiture devant nous a du s’y prendre 2 fois avant d’arriver à la passer : une bosse de 2 mètres de haut avec un gros dénivelé incliné sur la gauche, le tout sur une surface boueuse et très glissante. L’astuce était d’enfoncer la pédale d’accélérateur une fois les ornières de boues passées pour réussir à faire monter le X5 et d’essayer d’attraper du grip sur l’herbe au dessus de la bosse en tournant le volant à droite. Une expérience assez déroutante au début mais qui met vraiment en exergue les capacités tout chemins des X5 et X6 !

Deuxième et dernière partie, le nouveau Countryman à l’épreuve de la boue et de la glisse ! Ce petit SUV urbain chic peut-il passer par un champ de boue sans aucun soucis  ? La réponse est OUI !!! Quel bonheur de pouvoir drifter dans la boue et badigeonner notre monture ainsi que les spectateurs de terre ! Le tout sans la moindre difficulté au volant d’un Clubman SD (190ch), le couple passe parfaitement sur les roues arrières lorsque l’avant est saturé pour permettre de glisser tout en contrôle et contre braquage. Oui ça ne sert à rien mais c’est tellement bon !

Et voilà la journée est terminée ! Pour ma part j’ai hâte de revenir sur le circuit pour le MFestival, qui aura lieu les 4 et 5 mai pour la troisième année consécutive et cette fois-ci à la maison.

Je tiens à remercier BMW France pour cette journée pleine de plaisir automobile, que ce soit en glisse ou sur piste, je me suis vraiment régalé et j’espère que les images vous plairont aussi.

Crédits Photos : BMW France et Ugo Missana