logo bmw

N’ayez crainte, ce n’est pas le revival de la E36 Compact qui se prépare en secret dans les bureaux de R&D de la firme munichoise, mais pour certains ce pourrait être pire….Et la raison du retour de cette BMW « Compact » porte un nom et des chiffres, Règlement Européen 443/2009, en d’autres termes, d’ici à 1015 plus aucun constructeur ne devra avoir une gamme dont la moyenne des émissions de CO2 dépasse les 130 g de CO2/km sauf à payer de très lourdes pénalités financières à l’Europe. Bien sur les constructeurs de voitures HDG et sportives sont les premiers concernés par l’affaire et même si l’électricité, l’hydrogène, le gaz aideront probablement à descendre la moyenne des émissions il faudra encore un vrai coup de pouce des autos à moteur thermique et notamment celles dont les cylindrées seront réduites. BMW est déjà dans le bon wagon avec l’arrivée prochaine des petits L3 et L4 et des nouveaux diesel mais les trois papes du « premium », BMW, Mercedes et Audi sont sur le coup et réorientent leur gammes vers de plus petits modèles. C’est le cas d’Audi qui a encore un coup d’avance avec le lancement l’an prochain de l’A1 et qui prendra de court les deux autres marques allemandes mais aussi Lexus, Infiniti ou Acura.

BMW Compact alias citadine de - 4 mètres 2014-2015

La firme bavaroise est dans cette affaire un peu en retard sur son concurrent et devrait mettre les bouchées doubles afin d’être présente sur le segment des citadines ( – de 4 mètres ) dites premiums où se bagarrent déjà la Mini, un peu la 500 et bientôt l’A1 et la DS3. Un segment où les prix débutent à 16.000€ environ et où dans quelques temps on trouvera des BMW, des Audi et des Mercedes en attendant d’autres protagonistes.

Si l’on se fie à l’illustration d’Autobild, on constate tout de même que ce petit preview présente bien une BMW avec tous les signes extérieurs qui font une BMW sauf un mais celui ci est invisible et nous allons en parler.

BMW compact 2014-2015

Et là j’en vois qui vont soupirer, hurler en lisant ce qui vient. Effectivement vous n’êtes pas sans savoir que BMW et PSA ont mis en place en début d’été un accord renouvelant leur partenariat en matière de motorisation mais cette alliance comprend un volet …plateforme pour la Mini R57 et suivante mais aussi et surement pour cette future BMW citadine. Les amateurs de propulsion made in Munich  crieront à l’infâmie, à l’hérésie voudront surement bruler les membres de la familles Quandt sur l’autel du L6 et de la propulsion, mais rien n’y fera, la décision semble bien être prise d’ailleurs il n’est pas sur que la clientèle de ce genre de voiture s’en plaigne tant elle est plus attachée au look, à l’équipement et au logo qu’au plaisir d’entendre un L6 prendre 6000 tours ou au plaisir de sentir le train arrière servir ses 250 ou 300 chevaux ! N’est ce pas un peu vrai ?

Toujours est il que cette plateforme partagée, réduira aussi bien pour PSA que pour BMW les délais et les coûts liés à l’élaboration d’un tel chassis et puis n’oublions pas que ce sont les gens de BMW qui ont conçu l’excellent chassis vif et précis des Mini 1 et 2, alors pourquoi pas sur une petite BMW…Alors une BMW de 3.95m à motorisation hybride diesel L3 en traction avec boite CVT, ça vous tente…..mais pas de soucis y’aura toujours le logo ou les plus gros modèles à 40.000€ !

PS : Désolé pour les images, mais j’ai du les scanner.

Via Autojournal, Autobild.