La conjoncture actuelle a mis beaucoup de constructeurs dans l’embarras soit pour des raisons de surproduction et donc de surstocks, soit pour des raisons de voitures inadaptées au marché et à la demande, soit pour des raisons financières et souvent c’est la conjonction des trois faits cités qui a mis à mal la vie des fabricants de voitures.

logo-animation-bmw

Et cette semaine c’est à BMW d’entrer dans le bal des mesures « anti crise du marché automobile ». Selon le Suddeutsche Zeitung, la marque pour pallier à la baisse de ses ventes sur tous les marchés (entre -12 à – 25% en moyenne depuis janvier 2009) et pour toutes les marques du groupe vient d’écrire à tous les employés du groupe bavarois ( 73.000 salariés ) pour leur dire en substance ceci : « Que se passe t il ici ? Vous travaillez pour nous. Vous savez que votre emploi est une richesse et vous roulez avec une voiture de la concurrence ! »

Cela ressemble un peu à un moyen de pression afin de pousser chaque employé de la marque de Munich à troquer sa voiture actuelle, si ce n’est pas déjà une BMW, pour une Mini, une BMW ou ….une Rolls ! Pas sur que la mesure soit vraiment efficace et pourrait même provoquer l’effet inverse en montrant du doigt ceux qui roulent avec d’autres autos.  La marque semble aussi oublier, en ces temps de crise, que rouler en voiture de la Bayerische Motoren Werke coûte cher, très cher parfois ( et je sais de quoi je parle ! ). J’en veux pour preuve le succès des 116d, 118d, 316i, 318d,520d et la baisse permanente des ventes des autres modèles de la marque. La situation est la même chez Mini où l’auto fait très, trop cher payer ses charmes face à une concurrence qui commence à être présente sur le segment ( Fiat 500, Alfa MiTo, bientôt Audi A1 ou A2, Citroën DS3 ) et pour des coûts d’achat et d’entretien inférieurs.

Roulez en BMW est un plaisir mais qui devient de plus en plus difficilement accessible par ces temps de crise et cela se ressent jusque chez les distributeurs. La preuve vient des offres faites actuellement par la marque sur les autos et qui sont hors des habituels sentiers de communication de l’entreprise munichoise. Depuis le début de l’année, la marque a vendu 488.500 autos et vu chuter son C.A d’environ 20%, pas rien mais les futurs projets de la marque devraient aider au redressement de BMW et aux maintien des positions sur les différents marchés surtout face à …Audi qui semble ne pas trop connaitre la crise.

bmw 850 CSi

bmw 850csi

Et pour ceux qui voudrait se faire plaisir avec une belle BMW pour pas cher, il y a actuellement sur lemarché de l’occasion de très belles 840Ci, 850 Ci ou CSi à des prix peu élevés. Une BMW fiable, performante, pas cher à l’achat et pas trop à l’entretien, ça existe dès l’instant où l’on prend soin d’éviter les M3, M5 et série3 tunées sans livret d’entretien BMW à jour …

Via Suddeutsche Zeitung