Aux USA non plus, c’est pas ça pour la serie5 GT qui ne trouve pas sa clientèle. Seulement 1.143 exemplaires de la grosse berline à hayon de la firme munichoise ont trouvé preneur depuis le lancement outre Atlantique… une vraie misère surtout quand on connait le réseau BMW aux Etats Unis.

Pour justifier cet échec  ( car la serie5 F10 a très bien démarré ), BMW North America met en avant le fait que jusque là il n’y avait qu’une version V8  ( 550i  ) de disponible sur le marché US, mais tout de même. Alors BMW vient d’introduire la 535i avec L6 de 306 chevaux et la version xDrive attendues  ( ? ) par la toute petite clientèle de cette voiture. Pour mieux justifier ces mauvais résultats, le directeur des ventes de BMW Amérique du Nord fait savoir que la campagne de pub n’était pas la bonne ( ou est ce la voiture ??? ) et que d’ici à quelques mois, il sera remédié à l’affaire avec une meilleure communication et la mise en place d’une vraie gamme serie5 GT sur le marché. Mais cela sera t-il suffisant, j’en doute quand on voit la difficulté à écouler cette voiture sur le marché européen. Peut être qu’une petite version diesel genre 520d pourrait aider et encore surtout que l’arrivée de l’élégante serie5 Touring ne va rien arranger à l’affaire ! Alors cette serie5 GT, bide annoncé, encore un peu tôt pour le dire mais les signes sont quand même déjà là et cette voiture ( trop massise  ) prouve que ça peut arriver même chez les meilleurs. Les gens de Stuttgart vont un peu le même constat avec le très cubique GLK qui se vend à peine mieux. BMW serie5 GT, une histoire à suivre mais peut être pas pendant très longtemps !

Via Autoweek.