Ou du moins il en est sorti un million des chaines de l’usine BMW de Spartanburg aux USA ( Caroline du Sud  ) car il faut probablement déduire plusieurs dizaines de milliers qui sont passés de la vie à trépas. Mais c’est tout de même un joli résultat en onze années de production pour le premier SAV ( Sport Activity Vehicle comme dit chez BMW ) du constructeur bavarois.

Reste que s’il n’est pas le plus produit des SUV ( le Range est loin devant  ), il est le premier des SUV à avoir imposé des nouveaux standards en matière de comportement routier, d’agrément de conduite  ( tout proche de celui d’une berline  ) et de performances; rappelez vous des premiers essais du X5 3.0d ( E53 ) avec son moteur de 183 chevaux qui explosait toute la concurrence et plus tard les 4.6 is et 4.8 is qui ont lancé le créneau des gros SUV sportifs que les X5 M et X6 M font perdurer de fort belle et puissante manière même si il est anachronique de faire rouler comme des grandes sportives des véhicules de 2.2 tonnes et si les ventes de ces gros véhicules s’érodent quand même pas mal ( ex : aux USA en 2002 42.742 X5 vendus, en 2009 , seulement 27.071 soit -36.5% ).

A Spartanburg, le X5 est accompagné en production par le X6 et va être rejoint par le X3 dans quelques semaines sur les chaines de productions américaines.  Pas grand fan de ce type d’auto,  je garde quand même un petit faible pour les X5 Mk1 ( E53 ) en version 4.6 ou 4.8 is et leurs très agréables et performants V8 atmos !

Via BMW, Bimmerpost.