Belle communication depuis 2 jours de la aprt de la Mairie deParis et de Bolloré au sujet d’Autolib’. Bolloré étant le fournisseur et prestataire qui va mettre à disposition de la clientèle un parc de 3000 voitures électriques qui seront disponibles dans 1000 stations relais réparties comme suit :

700 pour la ville de Paris

300 pour la couronne

Ce qui fait que chaque station disposera en théorie de 3 voitures mais quelle sera la réalité, là est la vraie question !

Bolloré nous présente une auto proche de celle présentée au Mondial de l’Automobile mais qui a tout de même une apparence « cheap » qui la fait plus ressembler à une grosse VSP pour 4  qu’à une auto. On se dit aussi que cela risque d’être court pour livrer une voiture dans 9 mois alors qu’au salon, nous n’avions droit qu’à une maquette assez grossière et mal finie. La chose se vérifie avec la photo de début d’article qui nous montre une auto qui semble faite de « bric et de broc » avec un toit en plastique riveté, des feux arrières empruntés à une vraie VSP et des enjoliveurs « made in promo à 5€ à Carrefour ». Et je passe sur l’intérieur beige très adapté à un multiusage entre … 200.000 utilisateurs !

Que dire de ce projet un rien démagogique et utopique quand on connait le cout d’entretien et de réparation des Vélib’, que dire d’une entreprise qui est entrain de se séparé de son partenaire automobile, en l’occurence Pininfarina, que dire de Bolloré qui avait promis à tous une belle et interessante voiture électrique 4 5 portes, mais le patron du puissant groupe industriel a dit ce jour sur RTL que les 8000 pré réservation serait livrées ou livrable à partir de la fin de l’an prochain !!!!!

3000 + 8000 = 11000 autos à construire en quelques mois, ce n’est pas gagné d’avance d’autant que les clients potenteils qui avaient fait le choix de la fameuse Bluecar by Pininfarina ne souhaite pas forcément rouler dans un quadricycle lourd mais bel et bien dans une voiture. Et là nous en sommes très loin.

La mise en place des stations est prévu à partir du mois d’octobre 2011 et devra être achevé au printemps 2012. Va y avoir du « taf » pour mettre en place l’ensemble de la logistique qui ne se limite pas à quelques bandes blanches mais aussi à des raccords électriques spécifiques ( fort ampérage ), des bornes d’accès , des bornes de recharge et dans pas mal de stations ( notamment les plus importantes ) il devrait y avoir un petit local pour y accueillir un salarié qui sera là pour veiller au bon fonctionnement de l’affaire, vaste programme auquel il faut ajouter les ateliers d’entretien et de réparation mécanique ou carrosserie.

Autolib’, combien cela va t-il vous coûter si vous êtes interessés ?

Il faut d’abord être titulaire du permis de conduire, l’abonnement annuel coûte 144€ ou 12€/mois, ensuite la première demie heure d’utilisation vous est facturée 5€ , la deuxième demie heure vaut 4€ et les suivantes vous sont facturées 6€  ( ou 12€/heure ). Il existera un abonnement au mois au tarif de 15€ avec une facturation à la demie heure qui reprend le même schéma que pour l’abonnement annuel mais en plus cher : 7€, 6€, 8€ . L’abonnement est aussi disponible à la journée au tarif de 10€ puis toujours selon le même principe de la demie heure 7€, 6€, 8€…

Si vous êtes mariés, en famille ou colocataires, vous aurez droit à une remise de 10% sur les tarifs annoncés sur présentation des justificatifs nécessaires. La franchise sera de 500€ en cas d’accident responsable  ( ramenée à 250€ après 6 mois d’abonnement ) et si vous vous abonnez au mois ou à la journée, la franchise de 500€ peut être ramenée à 250€ moyennant un surcoût de 2€ lors de la location.

Pour faire vivre le projet, les collectivités locales amènent 50 millions d’euros et Bolloré le reste sachant que les municipalités doivent prévoir les emplacements et les infrastructures jusqu’à ces emplacements réservés. Bolloré table sur un CA d’un milliard d’euros en une douzaine d’années sachant que pour parvenir à équilibrer son budget il faut 200.000 abonnés permanents à l’année. Le risque lié au vandalisme est assumé jusqu’à 3000€ , au delà c’est pour les municipalités qui sont dans le projet qui assumeront. Enfin, Bolloré assume toutes les pertes jusqu’à 60 millions d’euros, au delà les villes et leurs finances seront mises à contribution.

Pour plus de détails , je vous propose de vous retourner vers le site officiel ci dessous et- ensuite je vous propose la vidéo officielle de l’opération Autolib’ in Paris.

http://www.autolib-paris.fr/

Via Bolloré, Ville de Paris, Autolib’, Youtube.