Bugatti Bordeaux, faut il voir dans cette dénomination une conotation oenologique ou viticole, toujours est il qu’il semble que ce soit le nom de celle qui sera la voiture de centenaire de la marque alsacienne. Pas d’informations si ce n’est le fait qu’il semble acquis qu’elle utilisera le W16 de 8.0L , 1001 chevaux et 1250 Nm qui se trouve sous le capot de la Veyron.

bugatti-bordeaux

Surprenant cet arrière à feux en U et avec troisième feux stop  en forme d’arête dorsale ( élément de style cher à la marque avec les Atalante et Atlantic ). Mais le plus étonnant reste les 8 sorties d’échappement …on aimera ou non mais ça fait son effet !

L’auto devrait être au salon de Francfort ( qui sera un grand cru si l’on en juge par les nouveautés attendues ) mais pourrait être présentée à la presse dès les premières journées de septembre prochain.

Reste qu’au delà de l’effet de surprise, de l’impatience à découvrir cette « limousine » ultra sportive, je reste un peu sur ma fin pour ce qui est du nom de cette auto. Molsheim est située en Alsace et c’est le berceau de la marque, alors on aurait pu envisager une Bugatti Molsheim, une Bugatti Alsace ou encore mieux une Bugatti Ettore ( Ferrari a bien eu son Enzo ! ), à moins que Bordeaux ne soit qu’une appellation pour tromper les chasseurs de scoop et qu’à la rentrée on découvre une Bugatti « Chateau d’Yquem » ou « Mouton Rothschild »…

Pour le plaisir, le W16, une Atlantic et un preview qui aurait fait une superbe Bug’ du centenaire.

Bugatti-Veyron-Bordeaux-Engine-W16bugatti atlanticBugatti  type 12 Streamliner

 

Via Pistonheads