Comme à la grande époque de la marque, c’est  dans le cadre privilégié du chateau de Molsheim, que Bugatti a dévoilé à ses clients privilégiés et triés sur le volet, la nouvelle voiture de la maison alsacienne, la Bugatti Galibier 16C Concept. Durant cette cérémonie très select que le Dr F.J Paefgen a dévoilé celle qui sera le porte drapeau de la marque dans les années à venir.

Bugatti-Galibier_Concept 02

On apprend donc que cette limousine quasi royale sera construite entièrement en fibre de carbone pour les parties peintes et tout en aluminium pour les autres parties de la carrosserie. Le tout étant bien entendu réalisé à la main. On constate aussi que les multiples sorties d’échappement ne sont pas si choquantes qu’on pouvait le craindre.

Bugatti-Galibier_Concept_2009_01

Selon Bugatti, cette Galibier allie sportivité, luxe, classe, élégance et confort à la façon d’un hotel de luxe…tout un programme !

Esthétiquement, on retrouve les gènes Bugatti avec la fameuse calandre en fer à cheval, mais aussi un petit peu des gènes des anciens concept cars de la marque que sont l’EB 112 et l’EB 118. On remarque aussi que le dessin de la cellule habitable est un peu dans l’esprit du dessin de celle de la merveilleuse Type 57 ( saloon et coupé )

La face avant imposante découvre des phares à leds de nouvelle génération, et sous le capot c’est le moteur W16 de 8.0 L qui officie mais sans que l’on sache pour l’instant avec quelle puissance. Elle sera en tout cas largement suffisante pour mouvoir cette limousine à 4 roues motrices dont le W16 est prévu pour être Flex-Fuel ou pour fonctionner, si on le souhaite ( en option ), à l’éthanol.

Bugatti-Galibier_Concept_2009_04

La Bugatti Galibier est dotée d’une suspension prévue pour la rendre aussi agile qu’une voiture sportive et elle est freinée par des freins à disques en carbone-céramique surement nécessaires pour stopper la masse de l’auto.

L’intérieur de cette voiture est sensé reproduire à l’intérieur l’esprit « simple et élémentaire  » de la carrosserie, ainsi la planche de bord se reduit presque à l’essentiel avec seulement deux gros instruments visibles de tous. Bien sur le luxe intérieur sera du niveaux de celui des Rolls Royce tant en qualité qu’en quantité et sera bien évidemment personnalisable à volonté. On découvre aussi au tableau de bord, une belle montre de voyage créée spécialement par l’horloger suisse Parmigiani Fleurier, la Reverso Tourbillon qui sera amovible et portable au poignet grâce à un bracelet en cuir spécialement conçu pour cet effet.

Bugatti-Galibier_Concept_2009_05

Pour revenir au nom de cette auto, sacher que Galibier fut aussi et surtout le nom de la Bugatti Type 57 en version 4 portes modèle 1939….

Aucun prix, aucun délai ne sont bien évidemment communiqué. Hier c’était journée entre gens bien élevés, pas entre commerciaux et people….

Ci dessous des phots des EB112, EB 118, Type 57 Galibier et montre Parmigiani Fleurier.

1993_Bugatti_EB112Concept1998_ItalDesign_Bugatti_EB_118_02bugatti type 57 Galibier modèle 1939 à Pebble beachBugatti_Type_57_GalibierCeasuri-Parmigiani-Kalpagraf

Voilà les premières informations qui vous permettent de découvrir cette nouvelle Bugatti ! Sachez enfin que la voiture fait le voyage de Molsheim à Francfort et devrait être une des attractions du salon.

Bugatti-Galibier_Concept_2009_03

Via Bugatti, NCS.