Oubliez la Veyron, son W16 de 8.0 L, ses 1001 chevaux, son couple énorme de 1250 Nm, sa conso mixte de 24.1 L/100 km et encore plus celle en cycle urbain ( 40.4 L/100 km ), ses 574 g de CO2/km et son malus écolo de 2600€, le service de R&D de Bugatti travaillerait actuellement au développement d’une supercar électrique qui pourrait avoir une puissance d’environ 597 kW soit 800 chevaux mais surtout un couple camionesque d’environ 2200 Nm … et 0 g de CO2/km.

Mais sortez pas vos chéquiers tout de suite ou n’allez pas faire une demande de LOA sur 25 ans chez votre banquier préféré car il semble que cette voiture sera exclusivement dédiée à la recherche et restera à l’état de protoype unique car les ingénieurs de Bugatti honnêtes et lucides font clairement savoir que les problèmes du poids des batteries, le temps de recharge et surtout l’autonomie sont clairement des freins à l’industrialisation en série d’une supercar électrique ( prendrait t’on les devants pour Audi ??? ). Pour l’instant en tout cas, on annonce du coté de Molsheim que ce prototype n’aura pas vocation à être dévoilé au public dans les mois et/ou années qui viennent. Alors vivement la possible Veyron  » Final Edition » et son W16 de 1200 chevaux ou la future Galibier …

Et puis avec le risque de disparition du bonus de 5000€ dédié aux voitures électriques, sommes nous sur qu’il y aurait eu des clients !

Via WCF.