La cousine américaine de l’Opel Insignia se dévoile ces jours en tenue de sport et nous présente sa version GS ( Grand Sport ) qui se situe au dessus de la version CXL Turbo forte de seulement 220 chevaux.

Mais contrairement à la version OPC de l’Insignia, ici point de motorisation V6 mais toujours le moteur 2.0 L Ecotec Turbo dans une version qui annonce 255 chevaux et 400 Nm de couple ce qui promet des performances proches de celles de la version 2.8 L Turbo européenne. Ainsi cette Buick Regal GS devrait avoir une Vmax autolimitée à 250 km/h et elle est annoncée pour plier le 0 à 100 km/h en un peu moins de 7.0 secondes.

La Regal GS est livrée d’origine avec une BVM6 mais une BVA6 avec palettes au volant devrait suivre très vite. La GS bénéficie d’une suspension sport avec contrôle interactif DCS ( suspension pilotée ) et chassis surbaissé. Le freinage est asuré par un système Brembo avec des étriers avant à 4 pistons et la voiture repose sur des jantes alu en 19 pouces qui peuvent être remplacées par des jantes en 20 pouces en option.

Extérieurement peu de choses distinguent la Buick GS de l’Insignia OPC si ce n’est le logo et la calandre. On retrouve un habitacle que nous connaissons bien maintenant avec un très bon niveau d’équiement qui comprend, les phares bi xénon, le cuir, le système keyless, la radio par satellite avec hifi Harman Kardon ( 320 W et 9 HP ), les sièges sports ( mais pas de Recaro ) chauffants et électriques, le Bluetooth et pas mal d’autres accessoires de confort.

Pour découvrir plus en détails cette nouvelle familiale à l’esprit dynamique, c’est par là .

Une auto qui outre les USA pourrait bien prendre la direction du marché chinois qui est, ne l’oublions pas, le premier marché de Buick .

Via Buick, Autotuningnews, Youtube.