C’est fini pour la Cadillac qui était sensée démocratiser la marque de luxe américaine et qui devait conquérir le marché des berlines dites « premium » en Europe. Après seulement 3 années de service, Cadillac vient d’annoncer par la voix de Klaus Peter-Martin que la BLS ( berline et break ) avait cessé définitivement d’être produite au 30 juin dernier.

cadillac_bls_1

On se souviendra que cette américaine avait des gènes suédois puisque construite sur la plateforme de la Saab 9-3 mais aussi fabriquée dans la même usine. Jamais cette auto n’aura su séduire faute d’image, d’un vrai réseau de distribution ( et cela reste le vrai problème de Cadillac en Europe ), de moteurs typés ou différents de ceux de la 9-3 ou de l’ancienne Vectra. Et sur ce coup le logo Cad’ n’aura pas été suffisant pour donner envie d’acquérir la petite américaine. Dire qu’en 2006, GM escomptait vendre 10000 auto chaque année, il ne s’en sera finalement vendu que 7500 environ sur…3 ans soit 2500 autos par an, bien loin des souhaits de l’ancienne GM ! Et le comble pour cette Cadillac fut qu’elle était trop discrète physiquement et banale pour pouvoir ésperer faire autre chose qu’une carrière discrète et quasi anonyme.

bls wagonCadillac-BLScadillac bls dashboard

Restera une auto sortant de la masse automobile par ses lignes anguleuses qu’il devrait être aisé de négocier en occasion ou sur le stock des rares concessionnaires français de la marque.

2006 Cadillac BLS

RIP BLS…

Via GM.