Alors que BMW annonce vouloir développer un OS pour voitures basé sur la plateforme Open Source Linux ( lire l’article d’Eric à ce sujet ), la société allemande annonce développer avec Daimler, Renault , Fiat et Audi un programme nommé Car-2-Car.

Quelquechose de très prometteur…



L’idée, déjà évoquée auparavant, est de permettre aux voitures de communiquer entre elles. Sous les initiales C2C se cache donc un système d’échange d’informations qui va permettre de meilleures réactions dans des situations comme des bouchons, des routes gelées, enneigées, des accidents de la route.

La technologie n’est pas encore très avancée à l’heure actuelle : pour le moment les véhicules utilisent le WiFi pour fonctionner.

Il est évident que la clef du bon développement de C2C réside dans l’adoption par les acteurs du marché d’un standard et de normes qui rendront compatibles les automobiles entre elles. Ainsi le déploiement pourra se faire peu à peu sur le parc mondial.

Pour alerter le conducteur, le véhicule pourra utiliser l’affichage tête haute ou des signaux sonores ( selon équipement. Par exemple les Série 7 bénéficient de l’affichage tête haute mais pour le moment une Picasso ou une Clio non ).

Je parie qu’après ça on va avoir le droit au piratage de voitures par le wifi , au CarDating etc 😉

Si l’envie d’en lire plus sur le sujet vous chante, Motor Authority a un petit article sur les tests menés par Volkswagen dans le domaine.

En tout cas, bon signe pour les conducteurs: si on arrive à avoir des systèmes électroniques embarqués reposants sur les mêmes plateformes et communiquants ensemble, on peut espérer améliorer la fiabilité de ceux-ci et diminuer les accidents ou tout du moins mieux les prévenir.

Addendum : chez BMW , le système Car-2-Car devrait s’interfacer avec « Next Generation Telematics Protocol » aussi abbrévié NGPT, un framework de services dits « télématiques » développés en partenariat avec WirelessCar et Connexis. Plus d’infos sur le site officiel

Source : BMWBlog