cashforclunkers

La seconde livraison de deux milliards de dollars d’aide pour la fameuse prime à la casse vient être épuisée (…avec succès ! ) en seulement quelques jours par les consommateurs américains acheteurs de voitures neuves. C’est ainsi que dès le 24 août prochain, il n’y aura plus de prime pour les acheteurs de voiture neuves.

La première livraison de l’aide en juillet dernier avait quasiment été épuisée avant même qu’elle soit annoncée et que les constructeurs ait eu le temps de communiquer et ce fut un quasi raz de marée ces derniers jours chez les dealers automobiles US . Ainsi en quelques jours, ce sont quelques 450.000 contrats de ventes pour des autos neuves qui ont été signés et il ne restait hier plus que 100 millions de dollars disponibles dans ce fond spécial destiné à soutenir le monde automobile aux USA et à favoriser le renouvellement des autos vers des modèles plus récents, plus compacts et moins énergivores et moins polluants. Ci desous la grille des aides.

cash_for_clunker_chart

Devant un tel succès , l’administration souligne qu’elle est donc obligée de mettre un terme à ce programme, plongeant à court terme le marché automobile américain vers le gouffre d’une nouvelle rechute qui pourrait être plus forte que ce qu’il a connu jusqu’alors. Pourtant il reste encore un milliard dans les caisses de l’état US à destination du marché, mais il semble que cet argent restera là où il se trouve afin de permetre un atterissage en douceur des concessionnaires et des consommateurs dixit encore le porte parole de l’adminsitration. Pas sur que ce soit une bonne solution à l’heure où le prix du baril est reparti à la hausse ( 75 $ ce matin et les pays de Opep éspèrent bien qu’il ira se stabiliser aux environs de 100$ en fin d’année 2009 . Ces 100$ sont le prix acceptable qu’ils ont estimé en début d’année ), le prix de l’acier est lui aussi à la hausse et que les constructeurs automobiles US ont relancé beaucoup de leurs usines et chaines de production ( avec les emplois qui vont avec …sachant que l’économie américaine détruit toujours des dizaines de milliers d’emplois chaque semaine ).

Reste maintenant à voir comment vont réagir les consommateurs et les industriels sachant que de très fortes turbulences sont à prévoir dans les semaines et les mois à venir surtout si l’emploi ne démarre pas. Nous voyons cela avec notre oeil d’européen et même de français mais n’oublions pas que chez nous c’est une mesure similaire de fin d’aide qui nous attend dans un peu plus de 4 mois, début 2010. Et il est fort probable que les turbulences que va subir le marché automobile américain prennent le même chemin que le Gulf stream et nous imposent les mêmes effets dès le premier trimestre 2010. La crise est loin d’être finie et les désillusions risquent d’être encore nombreuses sauf si l’on croit à la méthode coué de nos dirigeants, au retour de la spéculation et à la hausse du CAC et du NASDAQ ( selon beaucoup d’experts, américains notamment, une seconde crise type subprime est à craindre pour les mois à venir ! ). A voir .

Via , DN, WSJ, Autoblog.