logo_fiat1096146_1magna_logo1logo_gm        Voilà c’est fait, on en parlait depuis des semaines, voire des mois mais hier avant l’ouverture de Wall Street, l’ex Numéro 1 mondial de l’auto s’est placé sous le fameux régime des faillites du non moins fameux Chapter 11.

Pour mémoire, GM en 4  chiffres  c’est :

. 10 milliards de $ de pertes pour le premier trimestre 2009

. 100 milliards de $ de pertes sur les 4 dernières années

. une baisse de 45% des ventes tous marchés confondus depuis un an

. 76 cents l’action en fin de semaine dernière

Avec la mise sous Chapter 11, GM va se restructurer et pour cela fermer 14 usines dont 11 définitivement.  Le groupe va supprimer encore 47000 emplois, tenter de diviser sa masse salariale par deux.

Il ne va subsister que 4 marques ( Chevrolet, Cadillac, Buick et GMC ), les autres ( Pontiac, Saab, Opel, Saturn et Hummer ) seront  vendues ou démantelées, selon le marché ou les repreneurs potentiels.  Dans la restructuration programmée , l’Etat américain va injecter un trentaine de milliards de $ et ainsi devenir le principal actionnaire à hauteur de 72%, l’UAW détenant 17%, 10% étant déténus par les possesseurs d’obligations et 1% est laissé aux actionnaires privés. Dans cette restructuration, on va procéder chez GM comme ce fut fait chez Chrysler ( et chez les banquiers ! ), c’est à dire qu’il sera créé une structure avec les actif s sains et une avec les actifs pourris. Maintenant attendons les 90 jours laissés par la justice pour voir quel sera le plan définitif.

Vistéon, l’équipementier, ex filiale de Ford, vient lui aussi de se placer sous le régime du Chapter 11 suite à une très forte baisse de ses commandes ( Ford se fournissant ailleurs et les autres constructeurs ayant réduit la cadence ..), à une absence de bénéfices depuis 9 ans. Il semble que le groupe se restructure en ne gardant à moyen terme que les activités rentables. Enfin, cette mise sous Chapter 11 ne concerne pour l’instant que la structure américaine du groupe.

Magna Steyr avec l’aide de la banque russe Sberbank et de Gaz, mais aussi des salariés allemands et des concessionnaires européens vient de prendre le contrôle d’Opel. Le dossier Magna a été préféré à celui de Fiat car il semble sauvegarder les emplois en Allemagne , mais quid de l’avenir des usines belges et anglaises d’Opel/Vauxhall. Rappelons que Magna met la main sur Opel en ne détenant que 20% du capital, l’actionnaire majoritaire étant russe, mais Opel pourra compter sur l’aide promise par le gouverment allemand pour évoluer, on l’éspère, dans le bon sens. Enfin, Magna envisage de produire des Opel sur le sol canadien , mais le groupe ne possédant de site approprié , il pourrait faire appel au site GM de Oshawa, pour l’instant mis au rebut par le groupe américain qui détient encore une partie d’Opel dans la nouvelle structure.

Dernier feuilleton en date , mais aussi le plus long , le cas de Fiat; en effet après avoir repris Chrysler, le groupe turinois pensait pouvoir prendre la tête d’Opel, ce qui n’est finalement pas le cas. On a dit que Fiat pourrait être interessé par Saab, mais à priori pas plus que cela, la marque suédoise venant empiéter sur Alfa Roméo avec une image toute différente et la non assurance d’une réussite dans le temps ( On ne sait pas où va Saab, les repreneurs ne se bousculant plus au portillon ! ), alors Fiat se retourne vers un de ses partenaires « historiques » et c’est PSA qui est dans le collimateur de S.Marchionne et de ses visées mondiales. Mais ce serait plus une alliance technique, la mise en commun de savoir faire  ( ce qui se fait déjà pour les V.U ) et une prise de participations croisées, d’ailleurs la famille Peugeot ne semble pas hostile à une telle solution. N’oublions pas que PSA est  partenaire de BMW mais aussi de Ford..et Fiat à des accords avec BMW via Alfa Roméo et est partenaire de Ford sur le site polonais où sont fabriquées les Fiat 500 et les Ford KA.

Enfin, je finirais par une plutôt bonne nouvelle et elle vient de chez Ford où l’on annonce que l’on va dans les semaines et mois qui viennent, augmenter la production d’environ 10%. Etonnament cela concerne la production des F150, Escape et Edge qui ne sont que des pick up et des 4×4…Par ailleurs, Ford fait aussi savoir que l’entreprise devrait renouer avec le bénéfices dès 2011.

Dernière minute : La vente de Hummer devrait être officialisée dans la journée, mais pour un montant bien inférieur à celui demandé initialement! Chez GM, on doit préférer se couper un doigt que le bras ! Il semble aussi que la porduction des H2 et H3 soit maintenue dans l’Indiana, une bonne chose pour l’emploi au USA ! Mais des Hummer pour qui ? ..ah si, pour Ophélie W. !