Chevrolet avait annoncé il y a quelques temps qu’il y aurait un monospace hybride et il semblait évident que celui ci reprendrait la base du monospace Orlando puisque que ce dernier partage avec la Volt la même plateforme. On découvre donc ce monospace Volt MPV5 avec un certain plaisr tant l’adaptation de la face avant de la Volt est réussi tout comme l’intégration des feux arrières emprunté la encore à la Volt. Il faut aussi reconnaitre que la teinte bleue Sonic métallisée sied plutôt bien au véhicule qui possède une allure assez rablée et dynamique pour ne pas dire presque sportive, ce qui est rare pour une auto à vocation familiale ( sauf chez le S-Max ).

Cette Volt MPV5 repose sur un empattement long de 2.76 m et mesure :

4.585 m de long x 1.871 m de large x 1.61 m de haut.

Jantes alu de 19 pouces pour la version de salon 17 pouces annoncées sur la version de série .

Ce monospace 5 places propose un coffre dont le volume peut varier de 863.7 dm3  à 1764.1 dm3 lorsque tous les sièges arières sont rabattus. dans l’habitacle, on retrouve un mobilier repris dans son allure générale à celui de la Volt mais des sièges différents et adaptés à la configuration d’un monospace. Ces derniers sont recouvert de cuir noir avec bandes de cuir couleur crème .

 La Volt MPV5 bénéficie du même systme de propulsion que la berline Volt, à savoir une propulsion électrique assurée par un moteur délivrant 111 kW s ( 150 chevaux )  et 370 Nm de couple ce qui permet notamment une Vmax de 160 km/h. Le moteur est alimenté par des batteries lithium-ion d’une capacité de 16 kWh qui sont rechargées par un générateur électrique ( principe du groupe electrogène ) qui est un moteur 1.4 L Ecotec et par la récupération de l’energie au freinage. En mode entièrement électrique, la MPV5  revendique une autonomie de 51 km et de 482 km en mode combiné, ce qui rend ce monosapce tout à fait utilisable au quotidien et réalsite dans sa démarche sauf que l’on aimerait bien, une fois de plus, connaitre les conditions dans lesquelles sont obtenus les chiffres d’autonomie ( seul ou à 4 , à 30 km/h ou à 80 km/h  ). Pour ce qui est de la recharge domestique, Chevrolet annonce qu’il faut plus de 8 heures sur une prise 120 Volts et environ 4 heures sur une alimentation en 240 volts ( sous réserve de conditions d’ampérage adaptées ).

Selon Doug Parcs, ce nouveau MPV5  est encore la preuve que le système Voltec propose une grande facilité d’adaptation au monde de l’automobile et que ce mode de propulsion est adaptée à la demande du marché chinois… Ben oui, c’est au salon pékinois que Chevrolet devoile ce monospace hybride. Pas de date de commercialisation annoncée pour l’instant mais il est probable que dans le courant du second semestre 2012, on puissent envisager voir un tel véhicule chez les distributeurs Chevrolet. A suivre tout comme son jumeau à moteur thermique, l’Orlando.