L’information nous vient du journal La Tribune et elle est donc plutôt très crédible quand on connait le sérieux de ce journal. Oui, la Citroën C6 aura une descendance à l’horizon 2013 et PSA songe sérieusement à délocaliser la production de sa grande berline de l’usine de Rennes au site… chinois de Wuhan.

Ne perdons pas de vue que la C6 n’est fabriquée qu’à 1.000 exemplaires par an à l’usine de Rennes et chez PSA comme chez beaucoup de constructeur on veut se rapprocher au plus près des marchés porteurs que sont les marchés asiatiques et surtout chinois. Ainsi on apprend que Citroën produit une C6 quand Mercedes produit 220 Classe E…pas le même monde ! Chez Citroën, on donne vraiment dans l’exclusif quand on vend une C6 c’est certain.

Cette voiture de notable ou de prefet n’a jamais atteint ses objectifs de commercialisation qui étaient d’environ 20.000 ex/an puisque la C6 atteint ce chiffre au cumul de toutes les années de sa production. A croire que le HDG n’est définivement plus une affaire française quand on sait que la 607 produite elle aussi en Bretagne n’est sortie des chaines qu’à 900 exemplaires en 2009, le « best seller » français du segment restant la Vel Satis qui a été produite à 1.180 exemplaires et en 5 mois seulement en 2009.

Ainsi le futur HDG de Citroën sera développée par le CTC  ( China Tech Center ) du groupe PSA en Chine et devrait fortement s’inspirer de la Métropolis Concept dévoilée en ouverture de l’Exposition Universelle de Shanghaï. Cette future Citroën HDG verra donc le jour en Chine et sera produite en Chine dans l’usine de Wuhan où pourrait être aussi produite une Peugeot HDG limousine née elle aussi en Chine.

A cela, il y a deux vraies raisons et il est quasiment obligatoire de les prendre en compte si l’on veut encore créer du HDG et surtout le vendre; ces raisons se nomment marchés d’Asie et verrouillage du marché du HDG en Europe par les constructeurs allemands qui écrasent littéralement la concurrence laissant les miettes à Lexus, Volvo, Jaguar et les restes des miettes au autres constructeurs qui ne se sont présents sur ce segment que pour leur image !

Toujours selon JM Galès, directeur des marques de PSA, le marché des voitures des segments « moyenne supérieure » et  » Haut de gamme » représente quelques 25% du marché automobile chinois et dans les années 2020 , ce sera de l’ordre de 28% alors que les voitures de luxe et de grand luxe représenteront toujours 3% environ de ce même marché ce qui est est très important en volume quand on connait le nombre de voitures qui se vendent et vont se vendre en Chine dans les années à venir. La Chine est et restera le premier marché mondial de l’automobile pendant encore très longtemps et cela aiguise les appétits de tous les constructeurs qu’ils fassent ou non du haut de gamme. Pour information, sachez que le marché chinois des 4×4, SUV et berlines HDG a cru de 66% sur les six premiers mois de 2010… Autant dire que le pot de miel est appétissant et presque toutes les abeilles sont littéralement attirées par cet énorme « gaterie » industrialo-économico-financière.

Avec un tel marché, les constructeurs, faisant abstractions de toutes considérations sociales, historiques ou affectives, vont préférer se rapprocher au plus près des marchés en pleine croissance comme ceux de la Chine, des autres pays d’Asie en développement ou de l’Inde ( par ex BMW va devoir accroitre très vite les capacités de son site en Inde  ) que de rester sur leurs terres historiques dont les marchés stagnent ou régressent.

A l’avenir certains constructeurs, pour ne pas dire tous, produiront du HDG en Chine ou en Inde avec priorité donnée aux marchés locaux et ils exporteront vers la vieille Europe les reliquats de production ou pire… les invendus ! Pour voir la première matérialisation de ce phénomène, il suffit de se retourner sur le salon de l’auto de Pékin pour voir le nombre de nouveautés des constructeurs nés en Europe mais aussi leur communication ( cf les cas des BMW serie5 LWB, Mercedes Classe E , VW Phaeton. nous utilisons tous depuis près de 6 mois des images chinoises avec des autos allemandes immatriculées et fabriquées en Chine et c’est la même chose pour une partie des images de la Citroën Métropolis ). Pour rester dans un esprit asiatique pour ne pas dire chinois, nous apprenons toujours de la bouche de JM Galès que ces nouvelles berlines HDG du groupe PSA pourraient bien être plus grandes que C6 ou 607 afin de satisfaire un gout chinois pour les grandes et très spacieuses berlines ou limousines.

Finalement, PSA ne va faire que suivre le mouvement engagé par les autres constructeurs et celui pris en France par Renault avec Samsung Motors en Corée du Sud. Outre le Koléos, le cas le plus flagrant est celui de la SM5 ( ou Renault Latitude ) créée initalement pour l’Asie et qui nous est envoyée avec un restyling pour donner un air un peu plus européen à cette berline asiatique. Il se dit que sur le site coréen de Busan, Renault travaille au développement d’une berline plus grande que la Latitude qui ne devrait en aucun cas venir en Europe. Ses marchés prioritaires étant ceux d’Asie et de la grande Russie. Les lignes bougent et il n’est pas loin le temps où l’Europe et particulièrement la France ne produira plus que des petites autos et des VU ( secteur où les trois marques françaises sont plutôt bien positionnées ainsi que VW, Mercedes et Ford ) avant qu’il n’ y ait pour des raisons X ou Y un vrai repli des marchés chinois ou indiens ( c’est plus que probable et normal en économie car la croissance infinie est une utopie démagogique d’économiste conservateur et de bibliothèque ou de banquier avide ). Reste qu’il va falloir nous y faire  il y aura bien une remplaçante à la C6 mais elle sera d’origine chinoise, une probable remplaçante à la 607 et qu’elle aussi sera chinoise d’ailleurs pour nous habituer en douceur, nous allons déjà découvrir dans 8 jours, une Renault Latitude made in Korea. Je sens qu’il y en a qui vont voir rouge, mais ce n’est pas trop grave pour des futures autos venant de Chine !

NB : PSA vient de « démentir » ou plutôt n’a pas confirmé dans l’Usine Nouvelle les informations en provenance de La Tribune et des Echos. Mais c’est fait de manière molle…  http://www.usinenouvelle.com/

Via LaTribune, LesEchos, Citroën.