Si l’on en croit les propos de Grégoire Olivier, directeur des opérations pour PSA en Asie et en Chine, l’affaire est en route. C’est la semaine passée lors du « China Automotive Industry Forum » que les choses se sont mises en place et que le directeur français est revenu sur l’affaire.

S’exprimant dans une interview en marge de la conférence industrielle, Grégoire Olivier a bien annoncé que la marque française comptait s’attaquer aux marques allemandes trop hégémoniques sur le marché du luxe automobile et donc Métropolis aura bien une version de série dans les années à venir.

DS9 et ses possibles dérivés seront basés sur le concept car Métropolis né dans le centre de style de PSA en Chine et c’est donc en partenariat avec Changan Automobile Group, avec qui les accords viennent d’être reconduits, que le projet DS9  sera mené à bien.

De Métropolis, cette future DS9  devrait reprendre l’allure générale, des élements de style mais aussi le grand gabarit ( 5.30 m x2.00 m x 1.40 m ). G.Olivier d’ajouter que les études de coûts sont en cours tout comme les premières études en R&D afin de voir comment on peut faire passer Métropolis du stade de concept car à celui de voiture de serie de très haut de gamme. Developpée sur une plateforme qui emprunte des pièces à la C6  et à la 407, la future DS9 pourrait profiter d’une belle évolution de la plateforme de la C6  actuelle.

Difficile de dire pour le moment quels seront les groupes propulseurs de cette DS car rien n’assure qu’elle disposera du système de type Hybrid4 avec moteur V6 2.0 L à l’avant et moteur électrique à l’arrière qui développent la puissance combinée de 462 ch. La DS9 devrait être produite dans l’usine commune PSA/Changan de Shenzhen dans la province du Guangdong où les chaines de montage devraient être totalement installées dans le courant du second semestre 2012. La voiture devrait être commercialisée en 2013, hélas il y a de fortes chances que cette Citroën développée en Chine, construite en Chine ne soit vendue qu’en Chine comme semblent l’indiquer les propos de Grégoire Olivier. La Chine est le marché du luxe, du très haut de gamme où il faudra être dans les années qui viennent, pas l’Europe vieillissante et probalement pas assez demandeuse de ce genre de produits de luxe automobile. La DS9  en Chine, un nouveau feuilleton automobile qui  débute et que nous suivrons avec passion dans les mois et années qui viennent !

 Via AutomotiveNews, Autoblog, C-Forum.