A l’heure où la M3 décorée par Jeff Koons rentre au Musée BMW, Citroën dévoile une version « artcarisée » de la Survolt. Une fois encore on appréciera ou non mais je trouve le résultat plutôt en accord avec l’esprit novateur de la Survolt et ce grâce au travail de Françoise Nielly, artiste contemporaine française plus habituellement spécialisée dans les portraits colorés que dans les carrosseries de voitures.

Le résultat, quoique pas très surprenant est assez agréable et bien phase avec l’allure dynamique de l’auto. Reste tout de même une petite question, est il chic et hype d’avoir désormais une Artcar dans son plan de com car de plus en plus de constructeurs procèdent de la sorte même si certains restent des précuseurs ou des références dans le genre à l’image de BMW ou d’Audi ! Même si Citroën se défend d’être un suiveur et d’affirmer que cette auto aux couleurs flashies permet d’avoir une autre lecture de la voiture de course électrique de la marque, on ne pourra s’empêcher de ce dire que cette auto a un petit air de déjà vu même si l’aspect est agréable.

Pour ceux qui voudrait approcher cette Survolt bariolée, sachez qu’elle est exposée au C42 sur les Champs Elysées.

Et pour découvrir le travail de Françoise Nielly, c’est par là.

http://www.francoise-nielly.com/

Via Citroën.

Crédits photos : L.Nivalle.