Crossover : Terme anglais qui, employé comme substantif, se traduit selon le cas, par traversée, transition, passerelle, mélange, croisement, métissage, hybride. Appliqué à l’automobile, le terme veut dire véhicule multi-segments. C’est une variante automobile du SUV qui se veut plus proche de la berline ou parfois du coupé que de l’utilitaire.

Citroen Cactus Attacks.2 couverture

Avec la C4 Cactus, Citroën est, semble t-il, parvenu à proposer une automobile qui laisse une vraie liberté d’adaptation comme c’est le cas avec la version de série mais comme nous vous l’avions montré l’été dernier avec la version Cross Aventure ou plus récemment la version Airflow Concept dévoilée au Mondial de l’automobile de Paris qui jouait à la fois sur le registre de l’économie de carburant et d’une allure proche d’un coupé ou d’une sportive surbaissée…

Partant de ce constat, tous les ingrédients pour créer C4 Cactus Sport (nom hommage aux fameuses BX et AX Sport qui mêlaient dans les années 80 sportivité, légèreté, plaisir de conduite et prix presque raisonnable). Bien sur cette C4 Cactus Sport ne se veut pas aussi basique et spartiate qu’une AX Sport mais elle a pour elle un poids contenu qui lui permet de proposer des performances de petite sportive sans avoir besoin de 200 ou 250 ch.

Au programme de C4 Cactus Sport, un look de sportive singulière qui est en partie inspiré de celui de C4 Cactus Airflow à qui elle emprunte une partie du kit aérodynamique (boucliers Av avec lame, bouclier Ar, bas de caisse, aileron et déflecteurs aérodynamiques de hayon). Par contre, cette version sportive délaisse les barres de toit que l’on peut trouver sur les versions de série, change d’antibrouillards (ici à leds comme les feux diurnes), remplace la jupe arrière pleine par un diffuseur encadré par deux sorties d’échappement qui permettent au moteur PureTech e-THP de mieux respirer et de mieux chanter. La grande antenne de la C4 Cactus a disparu afin d’assurer un joli profil à l’auto qui ferait presque penser à un coupé…
Exit, la suspension ni haute ni basse de la version standard qui cède la place à une suspension sport abaissée de 45 mm et la voiture peut être posée sur des roues en 17 ou 18 pouces en option (modèle Bellone emprunté à la DS3) chaussées soit en 205/50 R17  Michelin Primacy HP, soit en 205/40 R 18 Michelin Pilot Super Sport. Des étriers de freins rouges et des chevrons noirs complètent l’aspect sportif de ce modèle.

Citroën C4 Cactus Sport Avant

Citroën n’a pas fait le choix, surement pour des raisons de coût, de mettre de la fibre de carbone sur cette pièce et s’est limité au noir brillant qui fait tout aussi sportif sans augmenter le prix de revient de la voiture. Les Airbumps ici dans une teinte gris clair, peuvent être proposés en noir ou en gris anthracite. La voiture est ici présentée dans une nouvelle livrée monochrome « RAC Green Metallic  » qui est un savant mélange de noir et de gris taupe. Cette teinte de carrosserie est aussi légèrement changeant selon la lumière sans avoir les inconvénients de certaines peintures nacrées quasiment non « refaisables » par un carrossier-peintre (NDLA : parlez en aux propriétaires d’Alfa Romeo en livrée Nuvola). Le nom de cette livrée est un clin d’oeil à la glorieuse histoire de Citroën en rallye mondial. Cette version devrait être proposée en 4 coloris (deux teintes sans supplément et deux teintes optionnelles)
Les citroënistes auront probablement remarqué le lien « colorisé » qui existe entre ce RAC Green et des teintes comme le Whisper nacré, le Brun Hikori ou Bleu Bourrasque qui existe dans le nuancier du constructeur. En option, le constructeur proposera un toit contrasté blanc ou noir qui pourra être agrémenté, à la demande, d’un stripping disponible en accessoire.

Citroën C4 Cactus Sport Arrière

L’habitacle évolue lui aussi mais de manière moins importante. A bord de la C4 Cactus Sport, pas de blabla ni de couleur puisque seule l’ambiance Mica Grey/Stone Grey quasiment noir est proposée. Il faudra oublier les selleries Mica Blue, Quartz Purple et Club Habana. Ici c’est le règne du tissu et du mobilier noir, seulement réhaussés par quelques surpiques rouges et une broderie sur le haut des sièges avant. Là encore le clin d’oeil à l’AX Sport est évident. Au chapitre des évolutions, on notera la disparition des grands fauteuils certes très confortables mais manquant de maintien latéral au profit de sièges sport Recaro Speed plus adaptés à la conduite dynamique. Au revoir inserts colorés, chromés, ici c’est le règne du noir brillant sur les différents inserts qui habillent l’habitacle.

Citroen C4 Cactus Sport TDB

Ils sont accompagnés d’un pommeau de levier de vitesses qui marie le cuir noir et l’alu; aluminium que l’on retrouve sur le pédalier et sur le volant gainé lui aussi de cuir.
Votre oeil attentif aura surement remarqué que le combiné porte instrument a évolué. S’il reste numérique, il devient plus complet et plus facile à lire. Il semble que ce soit en modèle facilement adaptable proposé par la division électronique de Continental. Pour faire plaisir aux amateurs d’écrans « qui bougent » et de données, la C4 Cactus Sport proposera en option une télémétrie qui vient s’afficher sur le grand central qui sert aussi pour la navigation, la radio, le réglage du chauffage ou la connectivité de l’auto.
Pour le reste le niveau d’équipement et les assistances électroniques sont identiques à ce que l’on trouve sur le niveau de finition Shine sans l’option Toit Panoramique qui parait peu utile sur une sportive.

Mécaniquement, la C4 Cactus Sport reste fidèle au principe du downsizing et sous le capot de cette Citroën sportive, nous retrouvons le tout récent moteur L3 1.2 L PureTech e-THP fabriqué par la Française de Mécanique dans une nouvelle version qui vient se placer au dessus son itération 130 ch.
Le moteur 3 cylindres turbo de PSA est ici annoncé pour une puissance de 150 ch à 5.750 trs/min et un couple de 235 Nm dès 1.850 trs. Ce groupe propulseur est ici associé non pas à une BVM5 mais à une BVM6 très proche de celle que l’on retrouve sur les C4 et 308.
Les ingénieurs de PSA se sont attachés a modifié les suspensions de la Cactus avec des réglages de suspensions plus sportifs, des ressorts et des amortisseurs plus fermes et quand on sait ce que cela donne sur une 208 GTi, on ne peut que se dire que cela sera réussi et performant sur cette Cactus Sport qui avance sur la balance un poids de 1.000 kg et un rapport poids/puissance de 6.66 kg/kg.
La direction assistée profite d’un recalibrage pour plus de réactivité et de précision. Le système de freinage est lui aussi revu avec 4 disques, des étriers plus gros à l’avant et un liquide de freins prévu pour la conduite sportive. L’ESP est, pour sa part, proposé avec deux positions, à savoir une Normale et une Sport qui laisse plus de liberté au conducteur.

Au chapitre des performances, cette C4 Cactus Sport revendique une Vmax de 215 km/h, un exercice du 0 à 100 km/h plié en 7.2 secondes environ pour une consommation mixte qui devrait se situer sous les 5.0 L/100 km. Voilà qui promet une jolie bagarre avec les Fiesta Red, les Abarth 500 ou les Polo GT Blue.  Le constructeur ne communique pour l’instant aucune tarification mais l’on peut imaginer qu’un prix aux environs de 21/22.000€ hors option est de l’ordre du possible pour cette sportive « essentielle ».

NDA (Frédéric & Khalil) : Merci à tous d’avoir patienté depuis hier soir mais entre des sujets prévus, un problème de connexion ce dimanche, nous avons pris un peu de retard. Désolé pour les déçus et ceux qui n’en ont pas dormi de la nuit et bravo à Aurel Muppet Flyer et Audrick qui avaient flairé le coup tôt hier dans soirée.
Cette proposition qui a nécessité un bon nombre d’heures de travail à deux, nous est en fait apparue comme évidente quand nous avons découvert début octobre la C4 Cactus Airflow Concept.
Espérons qu’entre la version Cross Aventure et cette Sport, nous donnerons quelques idées à Citroën pour l’évolution de la gamme Cactus.

Crédits illustrations : Khalil B pour Blogautomobile (http://www.virtuel-car.fr/)