Coup d’oeil à une auto très rare sous nos latitudes et encore plus rare dans la finition présentée. Voici la Chrysler De Soto S 11 C Suburban 1947.  Une belle et rare américaine ( seulement 7500 de produites entre fin 1946 et 1949 ). Elle est  une sorte d’ancêtre de nos monospaces familiaux avec ses quasi 5 portes ( on pouvait accéder aux places du fond par le coffre ), ses 7 places, sa 3e banquette coulissante et sa boite automatique de type Fluid Drive à 3 rapports.

1947_desoto_custom_suburban

Cette grosse américaine était motorisée par un moteur 6 cylindres en ligne de 4.0L  et développant 109 chevaux à 3600 trs/min, de quoi envisager le voyage sur la Route 66 sereinement.

A cette époque, la De Soto coutait la somme de 2193$ pour être accessible aux familles moyennes qui accédaient à la société de consommation et à la prospérité naissante des Trente Glorieuses. Une époque dorée et rêvée pour la mamateurs de grosses et belles américaines.

Allez, on tourne la clef , on lance le gros L6, on tourne le bouton en bakelite de la radio, on écoute « Satch play fats » de Louis Armstrong et c’est parti coude à la portière…Et pour les plus jeunes, la BO de Rain Man et ça devrait le faire. Bon voyage !

de soto 47

de soto 47

de soto 47 dashboard

de soto 47 7 seats

 

de soto 47 engine

de soto 47 back

Une bien belle auto oubliée et ici très bien restauurée sans sombrer dans la restauration à la « californienne ».

Allez , on the road again, again…

 

Via Jalopnik