C’est bien ce qui est arrivé cette semaine à Volvo alors que la marque dévoilait à plus de 150 journalistes du monde automobile, l’éfficacité de son nouveau système anti collision automatique géré electroniquement. Raté sur ce coup et c’est vraiment très rare de la part de Volvo qui est en général irréprochable dans les domaines de la sécurité active et passive. L plus dur étant de voir un test mal se dérouler devant un parterre de membres « éminents » de la communauté automobile.

Très probablement il y aura eu un bug dans le système électronique car en visionnant la vidéo, on constate que la S60 n’a pas hésité un seul instant avant de venir s’encastrer dans la traverse arrière de la remorque du poids lourd. Un autre élément va dans le sens d’un problème electronique, c’est que les airbags ne se sont pas déployés, preuve que les informations données par les différents capteurs n’ont pas été transmises.

On remarque tout de même quel’ habitacle n’a pas bougé ce qui est quand même la preuve que Volvo sait encore faire d’excellente voiture à la sécurité efficace. Ici, c’est surtout la faute à pas de chance et le fait que cela se passe devant un parterre de spécialistes de la chose automobile est presque plus dommageable que cet accroc électronique.

Pour la vidéo, c’est par là.

http://www.dagbladet.no/2010/05/06/tema/bil/bilindustrien/bil_og_trafikk/sikkerhet/11614870/#googtrans/en/fr

Un accident comme il en arrive souvent lors des tests des nouveaux modèles ou des nouvelles technologies mais qui démontrent aussi que l’on ne peut par faire reposer toute notre sécurité au volant sur des systèmes électroniques mais que notre attention et notre vigilance sont encore des éléments clefs de notre tranquillité sur la route. Quant à Volvo, rine de bien grave, la mise au catalogue de l’option va être retardée de quelques mois, le temps de repasser par la case R&D pour connaitre les causes de ce raté et de fiabiliser le processus électronique qui gère ce nouvel accessoire.

Via Dagbladet, Nabu for Saabactu.