Il est de ces champions discrets, performants que peu d’entre nous connaissent vraiment notamment du fait des séries dans lesquelles ils courent. Dan Wheldon était de ceux là et il a hélas quitté la piste bien trop tôt lors de la manche du championnat d’Indycar qui se déroulait sur le Las Vegas Motor Speedway.

Dan Wheldon n’est pas américain mais britannique et c’est dans les petites formules qu’il fait ses classes en compagnie d’un certain Jenson Button avec qui il se la tire la bourre pour les premières places. Formule Ford, Formule Ford Festival, il gravit les échelons mais à priori pour des raisons de rivalité avec Button, il s’exile sportivement aux USA, délaisse ses projets de F1 et se lance dans le championnat américain F2000 qu’il remporte en 1999. En 2001, il est vice champion en Indy Light et dès 2003, c’est direction la classe des grands et l’Indycar. En 2003, il obtient le titre de Rookie de la saison, en 2004 il est vice champion de la série ( comme en 2006 ) et en 2005, le titre est pour lui.

 

Sa carrière en Indycar c’est 16 victoires, un titre, deux places de vice champions, 27 podiums, 62 fois dans le Top5, 93 fois dans le Top10, 2866 tours en tête auxquels on peut ajouter deux victoires aux 500 miles d’Indianapolis et une victoire aux 24 Heures de Daytona avec le Cheap Ganassi Racing. Il était aussi le pilote d’essai de la future IR12 et commentateurs pour la TV américaine.

 

Tout allait bien jusqu’au 11eme tour de la manche d’Indy sur l’anneau de Las Vegas ( dernière épreuve de la saison 2011 ) quand se produisit un carambolage impliquant quinze voitures dont certaines en  feu et les autres au milieu de la piste ou dans les barrières de sécurité. Et comme en Indy on ne freine quasiment pas la voiture de D.Wheldon a été projetée, en s’envolant, dans les grillages qui ceinturent la piste. Le pilote anglais s’est retrouvé entre la voiture et ce fameux grillage, écrasé par l’impact et la vitesse ( les vitesses en Indy sont ahurissantes ). Les secours arrivent, le pilote est évacué en hélicoptère, hélas il est trop grièvement touché et il décède deux heures plus tard. Trois autres pilotes sont aussi blessés et la course qui clôturait le championnat est définitivement stoppée au onzième des 200 tours.

Le pilote apprécié et reconnu outre Atlantique pour son talent, sa gentillesse et son sourire laisse une épouse, Susie Behm et deux garçons. Toutes nos condoléances à la famille de Dan qui, bien que méconnu en France, était apprécié des amateurs de sport automobile US.

 

Via US.Racing.com, Youtube.