A 7 semaines du salon de Genève, chez De Tomaso on prépare le retour dans le monde des vivants et pour ce faire, on lance des photos qui nous montrent quelques détails de ce que sera le futur SUV de la marque réssucitée, le SLC ( Sport Luxury Crossover ). A priori , un SUV sportif dans l’esprit d’une BMW X6 tout en étant étant moins massif ou… plus fin !

C’est Pininfarina qui s’est normalement penché sur le dessin de ce véhicule et qui devrait proposer un véhicule imposant mais élégant. Reste qu’à la vue des premiers éléments nous sommes plus porche de la berline « offroadisée  » avec une face avant très classique et un arrière qui semble porter un semblant de coffre.

De Tomaso nous donne quelques informations au sujet des mécaniques qui pourraient équiper ce nouveau véhicule de luxe. on apprend ainsi qu’il y aura deux moteurs essence et un moteur… diesel ! Oui, oui nous sommes bien chez De Tomaso et un diesel est bien annoncé. Nous n’avons encore aucune idée sur la provenance de ces mécaniques à priori nées aux USA mais aussi ailleurs pour le diesel.

Il y aura un V6 et un V8 essence dont les puissances pourrait se situer autour de 300 ch pour le V6 et 500 à 550 ch pour le V8 et le fameux V6 diesel devrait avancer la puissance d’environ 250 ch….. Tout cela ne vous fait-il pas penser à Chrysler avec le V6 3.6 L, le V8 5.7 L ( boosté par un compresseur ou un turbo ) et le fameux 3.0 L V6 diesel ( né chez VM Motori ). A moins que De Tomaso ait racheté les vieux V6 Isuzu ou que Renault-Nissan ait vendu le 3.0 L dCi.  Toutes ces versions devraient être proposées en 4 RM. Difficile d’en savoir plus pour l’instant mais le doute demeure.

Que penser réellement de ce SLC  quand on sait que même si la famille et les amis de G. Rossignolo ont mis la main à la poche, toutes les aides ou prêts ont été refusés tant au niveau européen qu’italien. Un projet qui parait tout de même un peu trop gros pour un tout petit constructeur qui renait après quasiment 15 ans de torpeur pour ne pas dire de mort ! Et c’est sans compter sur la future citadine premium qui doit être produite à Termini Imrese et le coupé sportif qui est attendu comme le successeur de la mythique Pantera… à suivre mais sans beaucoup d’illusions.

Via De Tomaso.