De Tomaso : Une première illustration pour le SLC et quelques infos…

… à prendre avec des précautions !

Voilà une étrange affaire que celle de la marque argentino-italienne devenue italienne il y a deux ans lors de la vente de la dépouille et du nom de l’entreprise De Tomaso. Rachat, projets, supercar, embauche d’un directeur du design en la personne de Peter Arnell ( l’homme de la Peapod ), rachat d’une usine, peut être même de l’immense site de Termini Imerese, demandes de prêts à la BEI ( réfusées et donc aussi celles  auprès de l’état italien ) mise en place d’une gamme de 3 ou 4 voitures ( d’ici 2014 – ici on fait plus fort que chez Lotus puisqu’au départ il n’y a rien du tout pas même le budget- ) allant de la citadine premium au grand SUV de luxe en passant par un crossover  concurrent des X1 et Q3 et un coupé sportif, exposition au salon de Genève, teaser mais un site internet désespérément mort et aux anciennes normes et j’en oublie ! Mais je dois avouer que je suis intrigué par ce dossier qui me parait ( comme à l’ami Embali  ) un peu bancale pour ne pas dire plus .

Photo Logos De Tomaso 560x123 De Tomaso : Une première illustration pour le SLC et quelques infos...

Au chapitre des surprises, on constate que c’est Pinifarina qui a développé le design du SLC de A à Z alors que Peter Arnell est sensé être de designer en chef de la marque, on découvre que G.M Rossignolo espère bien l’emporter en mars pour le site de Termini Imerese ( qui fonctionnera jusqu’en fin d’année pour l’Ypsilon ) et il veut en une année y installer des chaines de production pour sa future concurrente de la Mini et mais aussi le concurrent des SUV compacts premiums allemands. Enfin on a  prend ce jour que le SLC adoptera une plateforme modulaire en aluminium qui permettra aussi de créer une gamme avec une seule base et chez De Tomaso on fait aussi savoir que c’est très probablement Fiat qui fournira les motorisations pour les futures autos de De Tomaso… si tel est vraiment le cas car je vois assez mal S.Marchionne vendre des moteurs à un concurrent qui pourrait lui prendre des clients Lancia, Alfa et SUV alors qu’il ne parle que de relancer ces marques !

Au fil des jours on en apprend un peu plus, on découvre des choses étonnantes et insoupçonnées mais on se dit aussi qu’il est assez difficile de faire la part des choses entre le gros coup de buzz ( pour le plaisir ? ) et la fiction ou la démagogie. Toujours est il pour alimenter ce feuilleton italien, les illustrateur de Graphicar se sont penchez sur le cas du SLC pour nous proposer une illustration agréable pour un tel véhicule même si on y trouve beaucoup de Shinari concept associé aux éléments du teaser De Tomaso…

J’en suis au point de me demander s’il ne serait pas préférable de laisser à l’histoire automobile les Vallelunga, Longchamp, Mangusta ou bien sur Pantera plutôt que de faire lamentablement mourir une seconde fois ce constructeur disparu en 2004, une année après le décès de son fondateur.

Photo De Tomaso SLC1 560x372 De Tomaso : Une première illustration pour le SLC et quelques infos...

Via DeTomaso,Auto.it, Graphicar.

  • Embali

    Ca confirme ce que la vue du dessus me laisser penser, une dirait une Infiniti M haute sur patte.

  • Frédéric E.

    je crois que nous sommes beaucoup à avoir pensé Infiniti et… affaire biscornue ! ;)

  • Charly

    Je trouve carrément lamentable toutes ces info’! Ils savent même eux mêmes (les dirigeants), comment ils vont relancer une telle marque ! Alors pour faire du buzz en attendant mieux, nous servent de la guimauve.

  • Julien

    on pourrait écrire un livre sur cet histoire :p !
    Je sais pas si c’est le bon mot mais :
    Wait and see…. si il y a quelque chose a voir après toute cet attente ;)

  • gianni

    Compléments … pour Termini, il y aurait une année de chomage technique pour le personnel ex Fiat.. à moins que l’Ypsilon continue à bien se vendre au delà de l’année 2011. Auquel cas, Rossignolo produirait des Ypsilon 3 portes quelques temps ? N’oublions pas que la nouvelle Ypsilon, photo dans le lien çi dessous :

    http://www.alvolante.it/news/lancia_ypsilon_foto_spia_interni-393301044?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nu

    Cela implique qu’il faudra entre la prise de décision d’affecter l’usine Termini à De Tomaso cette année, jusqu’à fin 2012 pour créer les deux véhicules.. c’est cohérent, un an de devéloppement pour un véhicule. Se murmure que Fiat serait partie prenante dans le projet De Tomaso Termini, sous la pression du gouvernement italien et de l’opinion publique italienne….. Termini rend service à Fiat, en mettant la pression sur les autres usines Fiat pour signer les contrats de travail newco. ( il y a aussi, l’absence de nouveaux modèles et le taux de chomage technique..) donc donnant, donnant.

    La nouvelle Ypsilon sera une 5 portes, produite à concurrence de 120 000 exemplaires à Tichy ( très chaud… le double des ventes actuelles, d’un véhicule en fin de carrière…) prix estimatif de départ de gamme 12000 euros, longueur 4 mètres. Ce positionnement me laisse penser qu’une nouvelle petite Lancia devrait sortir… ( probablement du projet Topolino qui est ressorti des cartons )
    En effet, la Panda s’allonge.. elle devient Punto.. la Punto, s’allongera, elle sera de la même longueur qu’une Bravo, le but étant pour Fiat de monter en gamme. Donc, il manque une nouvelle petite, voir deux modèles pour completer l’offre segment A au côté de la Fiat 500.
    La nouvelle Bravo sera un véhicule inédit pas la répetition de l’actuelle gamme.. un peu comme l’Almera qui a été remplacé par le « cash/kai ». Ce ne sera pas obligatoirement un crossover, il aura aussi une dérivation Dodge.. donc des frais de devéloppement partagé sur les deux constructeurs.

    Chrysler, selon les dernières déclarations de Marchionne, 100 millions de dollars de Chrysler seront affectés au remboursement du prêt de 7 milliards aux gouvernements américain et canadien, un emprunt obligataire de 3 milliards sur 5 ou 10 ans et un autre financement du gouvernement américain serait en pourparler avec les USA, à taux du marché. Total 7 milliards et prêts remboursés ( soit dis en passant, c’est aussi flou que De Tomaso… ) Fiat auto ne veux pas preter de l’argent à sa filiale Chrysler. Les investissements et les pertes de Chrysler, depuis juin 2009, ont entamé 5,2 milliards de dollars.. donc, il reste en caisse 1,8 milliard de dollars)

    Pour en revenir à De Tomaso, la carrosserie du véhicule presenté à Geneve est figée à 95%, reste quelques détails comme l’incurvation de la carrosserie sur les flancs du véhicule… on parle de moteurs d’origine américaine…. donc probablement en provenance de Ford, voir de Chrysler (Fiat… tout le monde est content) N’oublions pas que Di Risio, créateur de DR Motor achète lui aussi des moteurs diesel chez Fiat… pourtant le DR5 peux gener les ventes du Sedici.
    Termini, les repreneurs vont injecter 1060 millions d’euros, dont 186 millions d’euros seront d’origine publique ( gouvernement de Sicile et gouvernement italien, voir aide européenne… Sicile, y a droit ) Le complexe industriel et le port de Palerme seront partagés entre les 5 sociétés repreneurs….

  • Frédéric E.

    Merci Gianni pour ce long complément d’nformations. Pour rester sur D.T , si l’allure de la carrosserie n’est pas figé je ne demande comme à 6 semaines de Genève , on peut présenter autre chose qu’une maquette et ce n’est pas dans les habitudes de Pininfarina ( il y va de sa réputation et de son image ) pourrait présenter une tel priojet à peine finalisé. Chez D.T , on n’aurait pas confondu dessiné et développé par Pininfarina et modelé par D.T dans une ancienne usine Pininfarina .
    Ford a dit non à De Tomaso il y a qq mois déjà et V6 + V8 ( ford USA est sur L4 et V6 aux USA sauf pour les Pick up, qq 4×4 et la Mustang mais je vois mal Ford vendre son nouveau V8 coyote au premier venu ) .
    Enfin nous n’y sommes pas encore et à une échelle plus « commune » ( par le style de voiture ), DR pourrait bien mieux réussir !

  • gianni

    @Frédéric, c’est un des deux fils Rossignolo qui a déclaré que la carrosserie était figée à 95%… donc, les formes générales y sont.. il y a des détails sur les flancs qui peuvent changer, type des nervures ou bien enflements.. Pininfarina est à deux doigts de la banqueroute.. clients rares, donc, ce qui était valable dans le passé, ne l’est plus.. le fondateur est mort, ses principes aussi.
    Pour ce qui est des déclarations, Rossignolo, père a déclaré qu’il s’abstenait de parler ( aux journaux ) afin de faire dure le suspens ( créer le buzz sur internet ), il apparait confiant, rien ne me laisse l’idée qu’il ne menera pas jusqu’au bout ses projets, surtout que son seuil de rentabilité est très bas.. à peine 1000 véhicules par an pour arriver à l’équilibre du modèle. Je vais monter un dossier avant mon départ pour l’Ukraine vendredi, que je mettrai ici en ligne sur Rossignolo, fortune, chiffre d’affaires, sociétés sous son contrôle. Silence radio, deux jours, le temps d’arriver à destination, ensuite, je reposterai…

  • Frédéric E.

    Tu repars déjà chez nos amis ukrainiens …le froid hivernal te manque donc ! :D la douceur italienne ne te suffit plus… ;)

  • gianni

    @Frédéric.. j’ai mieux qu’une couverture ou une doudoune… mon épouse vit en Ukraine. Elle dit qu’elle est prete pour affronter notre monde. Elle veux revenir en France. Je vais à l’ambassade pour faire son visa. Quand à moi, je me ballade en tee shirt et je fréquente les rayons surgélés.. histoire de m’habituer au froid sec…….. ukrainien. De la gnognote.. ce n’est pas la Sibérie, elle est à 250 kilomètres à vol d’oiseau de la Hongrie. Il y aussi des avantages, c’est restaurant tous les jours… pour le prix d’un sandwich d’ici. Je vais quand même emmener des pates made in Italie et du café…. histoire de pas avoir la nostalgie, pour le reste.. darling suffira à mon bonheur.

  • gianni

    http://www.dailyblog.it/fiat-per-termini-spunta-ottava-offerta-e-la-dr-motor-company-azienda-collabora-con-casa-automobilistica-cinese-chery/02/02/2011/

    Un huitième repreneur pour le site de Termini, il s’agit de Di Risio, fondateur de DR Motor à Isernia en 2006 (assemblage de véhicules avec des imports chinois de la société Chery) qui doit se trouver bien à l’étroit. Le lien çi dessus ne donne pas de détails chiffrés sur la proposition de DR Motor, mais je ne manquerai pas de les mettre en ligne, si je trouve davantage d’informations.
    Il n’y aura pas de sélection, vu la surface du complexe de Fiat, toutes les sociétés auront leur espace. De Tomaso, l’usine Fiat, la voiture solaire l’ex établissement Magnetti Marelli et les autres projets seront installés entre l’usine et le port ( à signaler un investissement de 26 millions d’euros pour améliorer l’infrastuture portuaire de Palerme.. en vue de faciliter la direction de Fiat à changer d’avis sur Termini ?
    En effet, selon un syndicat de Fiat, l’assemblage des Jeep en Italie serait provisoire, le temps d’avoir les 5% de capital en plus, il se demande pourquoi Termini n’est pas rentable, alors que Mirafiori le serait avec un voyage de 8000 kilomètres pour l’exportation des composants des Jeep ! Curieux, non ? Ce raisonnement fait abstraction du taux de change dollar, euro.

  • gianni

    Les fonds européens de 10 millions d’euro viennent d’être débloqués aujourd’hui.

    http://www.alvolante.it/news/de_tomaso_ginevra-405721044

    Al Volante.it mets quelques esquisses… le projet se concretisera à Geneve et Rossignolo annonce une base roulante. Les premiers modèles sortiront en fin d’année 2011.

    Cela se concretise…

  • Gianni

    Après la De Tomaso Deauville, la marque De Tomaso annonce l’arrivée de la De Tomaso Pantera pour le salon de Los Angeles novembre 2011 juste avant la date du quarantième anniversaire de la Pantera.

    Lien çi dessous

    http://www.omniauto.it/magazine/15163/nuova-de-tomaso-pantera-2011

    Selon d’autres rumeurs, Rossignolo serait en association avec un indien pour reprendre une ancienne usine GM en Inde pour construire une voiture à raison de 300 000 exemplaires par an pour l’Asie. L’accord serait signé lorsque l’Europe permettra les transferts de technologie vers l’Inde. (le fameux brevet Univis qui selon certains internautes italiens permet la production de petites séries, mais de centaines de milliers de véhicules…. )

    Concernant Termini Imerese, Rossignolo semble totalement démuni, il demande un prêt pour le financement de sa part dans l’opération. La production est revue à la hausse entre 45000 et 48000 unités annuel pour une nouvelle mini et un suv de luxe.
    L’Italie financera la formation des employés au chomage technique, sans attendre l’accord de Bruxelles pour la subvention à 11 millions d’euros.

  • http://blogautomobile.fr/ Frédéric E.

    Normal qu’il se tourne vers GM, c’est GM qui fournit le V6 Turbo de la Deauville et il semble que le gros V8 serait le moteur de la Corvette Z06, reste le V6 3.0 L diesel VM Motori mais il est vrai que le constructeur italien de moteur appartient à 50:50 à Fiat et GM … Je suis comme toi j’attends de voir la suite car les premières impressions des gens de retour de genève sont très mitigées et pas enthousiamées par la Deauville et les 3000 ex par an me paraissent bien ambitieux quand on se rappelle que la Deauville Mk1 tout au long de sa carrière commerciale ne s’est vendue qu’à 241 ex et que la Pantera , la plus vendue des De Tomaso ne s’est écoulée qu’à 7200 ex en… 25 ans !

  • Gianni

    Concernant la Deauville, j’ai aussi lu que 1470 bons de commande sont déjà signés (certains industriels italiens et politiques auraient signé, histoire d’acheter italien ) … cela représente presque 6 mois de production… Rossignolo dévoile ses cartes une après l’autre… Avec une mécanique GM, cela rassurera les futurs acquereurs, toujours rien sur le réseau sav. La présentation future de la Pantera est assez rapprochée pour prolonger le buzz sur la marque De Tomaso.
    Ce qui m’inquiète le plus, c’est la multiplication des projets Termini, maintenant l’Inde. Cela ne présage rien de bon.. Rossignolo et ses enfants devraient mener à bien déjà ce premier projet avant de reprendre Termini, à moins qu’il ne manque d’argent… auquel, il va ouvrir son capital !

  • http://blogautomobile.fr/ Frédéric E.

    1470 BDC, je reste très dubitatif pour une marque sans image, sans produit depuis 15 ans , sans réseau . Il est vrai que si l’on se fie à ce qui s’est hélas passé en France pour De Tomaso , on peut y croire . Surement a t il fait signer tous les salariés de Grugliasco . ;)
    Pour l’iInde et ses 300000 autos/an, c’est du rêve des paroles d’après cocktail avec boisson à bulles et alcoolisées car GM cerche à réduire ses marques et ses partenariat en matière de production dans le monde ( cf cas Opel qui est d’un autre niveau que celui de De Tomaso ) et suivant d’assez près le marché indien, il faut savoir que 300000 autos/an, c’est du niveau de certains modèles Maruti qui sont les modèles les plus vendus en Inde.
    par exemple , Mercedes vient de faire une vraie grand fête en Inde car le mois dernier la marque a vendu 659 autos ..et à ma connaissance De Tomaso n’est pas Daimler Benz. idem pour le groupe VW qui a des objectifs à 100000 ex/an seul Ford implanté depuis longtemps s’en sort mieux mais 300000 autos en partant de zéro en Inde c’est du pure délire. Qui vivra, verra …

  • Gianni

    Effectivement, j’ai aussi des doutes, je suis comme Saint Mathieu, j’attendrais la fin de l’année pour voir sortir la Deauville. Elle serait vendue entre 90000 et 100000 euros. Concernant, le projet de la voiturette sous marque Fissore, Rossignolo serait en tractaction avec un intermediaire mandaté par le gouvernement indien. Une société indienne, dont le nom n’est pas connu, prendrait 30% du capital De Tomaso pour 100 millions d’€. Il fait fort, vendre 30 % de presque rien. L’article précise que les deux projets italiens se poursuivront. (Turin et Termini ) Cela reste une rumeur.. un seule site italien en parle.

    Lien çi dessous
    http://www.autoblog.it/post/32094/de-tomaso-entra-nel-capitale-un-partner-indiano

  • http://blogautomobile.fr/ Frédéric E.

    Gianni : Toi c’est St Mathieu, moi c’est St Thomas mais on arrive à la même conclusion ! ;)
    Rossignolo possède la marque Fissore ?
    Pour la Deauville, dans les éléments ramenés de Genève, la fourchette est plus large que la tienne puisqu’on parle de 85000€ à 134000€…

  • Gianni

    Frédéric, il semblerait que oui… lien çi dessous
    http://www.leblogauto.com/2006/10/breve-rencontre-rayton-fissore-magnum.html

    L’équipe de Fissore a participé à la tentative de renaissance de l’Isetta Freschini avec Rossignolo. Tout ce petit monde est plus ou moins lié… Les internautes italiens vont plus loin et précise que vu l’age vénérable de Rossignolo, en cas de faillite frauduleuse, il ne risque plus la prison. Ayant écumé, la totalité de l’Italie, Rossignolo cherche des investisseurs étrangers ( l’Inde ). A prendre au conditionnel… cela ne présage rien de bon. Actuellement la plupart de ses employés sont au chomage technique. De Tomaso avance l’argent et l’Etat italien rembourse avec retard. D’où la grève des employés, il y a quelques jours.. lorsque Rossignolo n’avait pas payé les indemnités de cassa integrazioni.

    Rossignolo a racheté la marque Moke également. Cela lui laisse encore une munition s’il échoue à relancer De Tomaso !!!!!!!

    Je crois que l’on commence à cerner ce personnage, il n’est pas dans la durée…. il fait des coups…avec l’argent des autres. Certains internautes italiens l’appelent le mage.. vendre 30% de De Tomaso 100 millions d’euros, c’est fort de café !!!

  • http://blogautomobile.fr/ Frédéric E.

    Gianni : nous dirons tous les deux que ça risque d’être beaucoup de bruit pour rien ou pas grand chose ( pour Fissore l’affaire a déjà 5 ans ! ) . C’est sur que vendre 30% de rien ou presque pour 100 millions d’euros, il faut le faire ( mais ce n’est ps encore signé ) …et si ça se vend il faudra vite partir bien loin sous un faux nom et avec son pactole sous le bras sinon gare aux indiens…
    Décidemment vous, mes amis italiens vous m’étonnerez toujours pour avoir autant de barratin, de combines et ce toujours avec le sourire et en nous faisant croire qu’on fait une affaire et même la meilleure possible ! ;)

  • Gianni

    http://motori.corriere.it/motori/speciali/2011/ginevra2011/4413566_detomaso_31359b18-4659-11e0-9838-118c1ba8bdb4.shtml

    Confirmation du prix de la Deauville entre 90000 et 100000 euros.

    http://notizie.virgilio.it/notizie/economia/2011/3_marzo/02/termini_imerese_rossignolo_progetto_de_tomaso_in_pole_position,28563288.html

    Rossignolo se dit en pole position pour Termini, sous réserve qu’il obtient son prêt bancaire.. Pour Termini, De Tomaso SA prévoit entre 30000 et 40000 véhicules par an selon qu’il lance une ou deux voitures. Emplois entre 1000 et 1500 personnes.

    http://archivio-radiocor.ilsole24ore.com/articolo-906410/de-tomaso-rossignolo-luglio/

    Lancement des pré séries de la De Tomaso Deauville en juillet sur les lignes de fabrication. La production industrielle partira à partir de septembre 2011. Grand acceuil des futurs distributeurs et des personnes impliquées. Les deux usines vont employer 2070 personnes pour 3000 véhicules par an.

    http://www.autoblog.it/post/31903/juliani-veela-rivelate-le-specifiche-tecniche

    Juliani Veela… caractéristiques techniques… après un train peux en cacher un autre, un constructeur italien voyant peux en cacher un autre plus discret, mais plus concret, voici l’arrivée de Juliani Automobili, entreprise milanaise… , prix inconnu, l’on parle de 90000 euros. Blog automobile en a déjà parlé, voici quelques nouvelles fraiches.

  • Gianni

    Frédéric, il y a des italiens corrects, Vag achètent 4 milliards d’euros de composants automobiles, en Italie. Idem pour BM, j’ai lu pour 1 milliard d’euros. Rossignolo a une réputation sulfureuse, B erlusconi aussi… aussi si ce dernier y trouve son compte (politique) après le sauvetage d’Alitalia, le gouvernement italien doit encore sauver Termini, Bertone et Tirrenia ( compagnie publique maritime ) et j’en oublie probablement. Termini, c’est en bonne voie… il y aura t(il un appui gouvernemental indirect pour sauver l’ex usine Pininfarina et l’ex usine Delphi de Livourne, tout dépendra des employés de De Tomaso, manifestations pour que l’intérêt du public reste sur eux, permettront à Rossignolo d’obtenir les fonds nécessaires à son entreprise. Rossignolo est plus fin stratège et rusé qu’il n’y parait au premier regard.

  • http://blogautomobile.fr/ Frédéric E.

    @Gianni : je parlais de quelques uns et non de tous . j’ai suffisamment d’amis en Italie pour savoir ce qu’il en est … Pour ce qui est du business avec VW ou BMW ( c’est d’ailleurs de très longue date pour le constructeur munichois puisque BMW a des fournisseurs italiens depuis plus de 50 ans, donc… et ça n’a jamais posé de problème aux béhèmistes ! :)

  • Gianni

    Les dernières news pour De Tomaso et Rossignolo, Bruxelles a autorisé les aides à la formation d’un montant de 19,2 millions d’euros pour les 1046 salariés de De Tomaso. L’aventure Rossignolo peux donc se poursuivre….

    Lien çi dessous :
    http://notizie.virgilio.it/notizie/economia/2011/3_marzo/23/auto_bruxelles_autorizza_aiuti_per_292_mln_euro_a_de_tomaso,28864091.html

  • http://blogautomobile.fr/ Frédéric E.

    SOIT 18.000€ brut par salarié !
    Avec une telle somme, on forme mais on ne produit pas ni on achète des matières premières.
    A voir car à Genève, le projet n’a pas été très bien accueilli ni par la presse, ni le net, ni les professionnels ou le public et selon une petite enquête, beaucoup de gens pensaient que De Tomaso était un tuner-préparateur et non un constructeur. Y’a donc du boulot … Quant au 1740 commandes engrangées et annoncées, car a bien fait rire sur les stands notamment chez les vrais spécialistes italiens du haut de gamme ! A voir dans les mois qui viennent car peu de gens sont près à mettre le double du prix d’une SRX ou d’un 9-4X dans un tel projet alors que c’est la même chose ou presque

  • Gianni

    Rien à voir avec De Tomaso, voici une photographie d’une berline surprise, chez DR Motor à Isernia.
    Il s’agit d’une berline de presque 5 mètres de longueur, vendu sous la marque Riich G 6 en Chine et produite par Chery. Di Risio doit probablement vouloir l’assembler en Italie.
    Lien çi dessous…

    http://www.alvolante.it/news/arrivo_una_grossa_berlina_dr-485901044?page=1

    Lire également les commentaires critiques des internautes italiens… il y a quelques supporteurs cependant, pour cette « chinoiserie ». A défaut d’un haut de gamme chez Fiat, certain berline, aurait sa place sur le marché italien ( selon l’hypothèse qu’elle soit lancée sur le marché) Di Risio pense aussi à lancer sa marque sur le marché allemand… ( il doit cependant passer les tests crash….pas évident ! )

    Qu’en pensez vous ?