Après avoir brillamment oeuvré au renouveau du cousin Citroën, le binôme Ploué-Vidal va t’il stopper l’autocanibalisation du style Peugeot ?

Le lion de Sochaux fête ses 200ans et s’apprête enfin, après plus de 3Oans sous l’emprise du grand Gérald Welter et des collaborations certes houleuses mais souvent fructueuses avec Pininfarina,  à sortir de sa cage et s’émanciper du bégaiement des codes enfantés avec la 206 .

Le félin captif qui tournait en rond retrouve enfin de l’espace en proposant une nouvelle identité marquée par un adoucissement général des formes et un innatendu retour à l’équilibre, élément manquant à la conception de la 407.

Cette berline aux proportions peu banales est justement remplacée par la 508 qui annonce le renouveau du style Peugeot avec une calandre plus discrète ( fini le smiley géant qui tournait au grotesque …), des phares moins grands, un logo plus humble magnifié par le rappel de la marque en signature à la base du capot moteur, le tout contribuant à plus de simplicité, de raffinement et de distinction.  Peugeot renoue enfin avec l’élégance qui caractérisait encore la marque avant ses excès de zèle.

Le concept SR1 a ouvert la voie à une nouvelle ère du design Peugeot, déjà concrétisée par la 508 et bientôt confirmée  par le prochain concept HR1. Dévoilé en photos par AutoPlus et largement diffusé sur le net , HR1, sous forme de SUV compact ,  dévoile ce que pourraient être les grandes lignes des futures petites et meyennes sochaliennes, notamment la 208 qui devra nous faire oublier la carrosserie bodybuildée et orgueuilleuse de la 207.

On espère demain de Peugeot un peu plus de diversité au sein de sa gamme. Que dire en effet de la 206+ ? Hormis ses bons chiffres de vente, son style est pour le moins déroutant. Non contents d’avoir dupliqué de la 207 toute la partie frontale du véhicule, les designers ont eu recours au calque jusqu’au dessin même de la planche de bord. Que pensent les possesseurs de 207 de cette copie « low cost » ? Pas sûr que la 206+ contribue à sa bonne image et à la valorisation de ses conducteurs.

Reste qu’il ya quelques très belles Peugeot quasi intemporelles: elles n’ont que deux portes, ont adopté le nom de Coupé et les numéros 404, 504 et 406… en attendant peut être un futur coupé 508 dont le dessin naitra du coté de Turin !

Via ForumPeugeot, Club 404, AutoExpress.