ump_8853

La Ka, la plus délaissée de la gamme Ford quitte aujourd’hui le segment A, celui des micros citadines, pour le segment B, celui de la Fiesta, qui va donc partager son créneau avec la nouvelle du jour, la KA+. La future Fiesta présentée il y a peu va donc occuper le segment B côté technologique comme annoncé par la marque avec 4 déclinaisons : une « classique » – la Titanium, une « sportive » – la ST, une « baroudeuse » – l’Active et une « luxueuse » – la Vignale. La Ka+ est aussi plus courte que la nouvelle Fiesta de 12 cm, ce qui leur permet de ne pas forcément se cannibaliser. La force de cette KA+ c’est son tarif, à partir de 9 900 €. Alors est-ce une voiture low-cost ? Est-ce qu’elle vaut plus le coup que la nouvelle Fiesta ?

ump_8880

Vous vous demandez sans doute pourquoi elle a une si belle décoration ? À vrai dire, j’aurai dû essayer cette KA+ dans un autre environnement. Je devais avec mes amis blogueurs aller l’essayer sur une journée organisée par Ford pour un éco-challenge, des tours sur circuit de kart et une session de drift avec la société Easydrift. Mais ayant eu un souci de disponibilité ce jour là, j’ai eu la chance d’avoir cet exemplaire en essai le week-end qui a suivi. Voilà donc le pourquoi du comment de cette décoration assez rigolote. Eh oui malheureusement pour vous les bandes blanches, que je trouve assez fun sur cette voiture, ne sont pas disponibles, même en option.

ump_8855

Il faut dire que dans cette livrée « Rouge Candy », cette petite américaine à la sauce européenne, ne passe déjà pas inaperçue. Mais avec ses 2 bandes blanches, je dois avouer les autres usagers de la route m’ont vu passer ! Petite anecdote : des amies qui ne connaissent rien à l’automobile (je ne sais pas si c’est une référence) l’ont même confondu avec une Mini. Sans doute un bon point pour Ford.

ump_8919-hdr-modifier

Il faut dire que cette nouvelle KA+ n’a plus rien à voir avec l’ancienne. La Ford KA a toujours eu l’image d’une voiture rigolote et pas forcément à l’image de la gamme contemporaine. Aujourd’hui, avec cette nouveauté, Ford répare cette bévue, la + s’intègre parfaitement dans la gamme actuelle de la marque. A l’avant, la calandre type « Aston Martin », qui est aujourd’hui la norme sur toute la gamme, est bien présente. Les optiques avant rappellent aussi un peu celles du Kuga nouvelle génération.

ump_8906

A l’arrière, rien que du classique, à part cette bosse sur la malle arrière, qui se prolonge sur les optiques assez ressemblantes à celles du Kuga encore une fois. Quand je vous disais que la KA+ était bien mieux intégrée dans la gamme… Pour le reste, c’est une citadine traditionnelle avec 5 portes et de moins de 4 m (3,92 m).

ump_8957-hdr

Passons donc à l’intérieur, pour voir ce que nous réserve cette petite, est-elle low-cost comme son tarif le laisse présager ? Eh bien pour avoir conduit la Fiesta dont est issue en grande partie cette KA+, je ne trouve pas beaucoup de différence avec celle-ci. Bien sûr l’intérieur est vieillissant, on sent bien le poids des années. Seule grosse différence, les boutons du système multimédia sont assez simplifiés et ça fait du bien car, lors de l’essai de la ST200 avec Aymeric, nous avions eu franchement du mal avec ce système hors d’âge ! Rien de bien low-cost à vrai dire, a part ce style intérieur un peu vieillissant, comme la commande des rétroviseurs sur le montant de la vitre avant du conducteur.

Niveau finition et ajustements, on est dans une Ford classique, les matériaux sont d’une bonne qualité mais parfois un peu durs et les finitions pas toujours au niveau de ses concurrentes. Mais il faut quand même se remettre à l’esprit que c’est une voiture qui ne coûte pas plus de 14 000 € toutes options, c’est donc une excellente opportunité qu’offre Ford avec ce modèle. Surtout que niveau habitabilité, la petite citadine offre un espace assez accueillant pour 5 adultes, les 1 002 mm de hauteur sous toit et l’espace aux jambes de 896 mm pour les passagers arrières y sont pour beaucoup.

ump_8987-hdr

D’après Ford, « l’espace intérieur offre ainsi suffisamment de place pour permettre à des passagers de 2 mètres de s’asseoir derrière un conducteur de 2 mètres. » Sans remettre en doute les sages paroles du conducteur américain, il est vrai que j’ai pu, faisant 1,83 m, m’installer sans trop de soucis à l’arrière de la voiture alors que le siège conducteur était réglé généreusement pour moi. Le coffre quant à lui est dans la moyenne basse de la catégorie avec 270 litres. On attendra la Fiesta 7ème génération pour un coffre plus grand.

ump_8992-hdr-modifier

Bon maintenant qu’on a fait le tour de l’auto, il faut en prendre le volant et aller sur son terrain de jeu favori, la ville. La première chose qui frappe au volant de la KA+, c’est son confort. Sans doute procuré par ses pneus à basse consommation et flancs « mous » ContiEcoContact. Ce confort est vraiment agréable. Au cours de mes différents essais, je prends le temps de toujours prendre une rue de 5 km pour rentrer chez moi, qui est presque tout du long faite de dos d’âne, de plus ou moins grande taille. Et il faut dire que c’est l’une des voitures les plus confortables que j’ai pu essayer sur cette rue. Niveau maniabilité, la petite Ford dispose d’une direction assez légère, qui permet de se faufiler assez simplement dans les tracas de la circulation, comme le laisse penser le diamètre de braquage de 10,7 m, sensiblement le même que sa principale concurrente la Dacia Sandero.

ump_8907

Malgré la plus grosse puissance disponible sur cette petite Ford, le petit 4 cylindres de 1,2 litre n’est pas un foudre de guerre. Les 85 ch et les 112 Nm de couple ne font pas de miracle, la + se dépatouille du 0 à 100 km/h en 15,3 secondes. Il faudra donc rester en ville et ne prendre les voies rapides qu’en cas de nécessité. Il est vrai que pour ma part, je ne me sens que très moyennement à l’aise sur autoroute avec une voiture qui accélère si lentement. Même si son poids dépasse à peine la tonne (1 055 kg), j’aurais aimé un moteur un peu plus puissant. Surtout que Ford en dispose dans sa banque d’organe : le petit 3 cylindres Ecoboost qui permet d’avoir jusqu’à 140 ch. Une motorisation qui était disponible sur la version RED/BLACK de la Fiesta que l’on avait pu essayer. (coucou Ford). Surtout que la base est plutôt bonne en ce qui concerne la conduite dynamique pour ce genre d’automobile.

ump_9004

Pour ce qui est de la consommation, j’ai eu sans trop faire attention et en ayant le pied assez lourd une consommation assez raisonnable de 6.9 litres aux 100 km, pour une distance totale parcourue de plus de 400 km avec des trajets à 80% urbain et 20% de routes de campagne et d’autoroutes pour réaliser les prises de vues de mon essai. L’annonce de 5 litres de Ford n’est donc pas forcément si inatteignable que ça. D’ailleurs, l’un des blogueurs invités lors de l’événement a réussi à passer sous cette barre fatidique des 5 litres avec 4.6 litres. Imaginez la consommation avec le moteur ultra-économe qu’est le 1.0 litre Ecoboost ! (re-coucou Ford)

ump_9009-hdr

Niveau concurrence, la Ford KA+ se place directement face à la Dacia Sandero dans l’entrée de gamme du segment B. Avec un tarif aussi agressif que celui de la roumaine, la KA+ apporte enfin une concurrente de taille et au vu des très bonnes vente de la Sandero en France et en Europe, on peut espérer un pareil succès pour la KA+.

ump_8898

Pour conclure, je dois avouer que cette petite Ford m’a plutôt séduit. Malgré son look assez marqué, j’ai passé un bon moment au volant de cette voiture oubliant parfois même son côté bas de gamme. Si vous avez un petit budget pour une voiture neuve, vous pouvez y aller les yeux fermés avec son tarif de base de 9 900 € en version 70 ch. Celle-ci pourrait même devenir la première voiture de votre enfant qui vient d’avoir le permis grâce à la fonctionnalité MyKey de Ford disponible sur cette voiture. Pour rappel, cette fonction, que j’ai eu l’occasion de tester malgré moi sur le modèle essayé, propose de limiter la vitesse maximum autorisée, de limiter le volume de l’autoradio ou encore d’interdire la mise en route de la musique si les ceintures ne sont pas attachées. Vous pouvez aussi l’activer pour votre homme, mesdames, si celui-ci vous embête un peu trop ! 😀

ump_8931-modifier

Ma configuration à moi :

Les choses sont assez simples en ce qui concerne les configurations. 2 gammes : Essential et Ultimate. Pour ma part, j’irais vers la version haut de gamme (à partir de 11 490 €), avec la peinture Sparkling Gold (750 €), un superbe orange très pétillant ! Eh oui sur une citadine on peut se lâcher niveau couleur. Il y en a marre des villes grises !

b9d

C’est trop joli ?

Merci à Ford pour le prêt !

Photos : Ugo Missana et Ford France