Ferrari-California-Edo-Competition-17

Edo Compétition est la première officine à ouvrir le ban en matière de préparation sur la nouvelle Ferrari California . Peut être est ce l’émotion d’être le premier et de travailler sur une nouveauté de Maranello, mais à la vue de cette Ferrari, on se dit qu’Edo a fait dans le « light » par rapport à ses habitudes récentes( cf les préparations sur 911 et Cayenne, mais il y eut aussi une très belle Maserati MC 12 ).

Pour l’exterieur de l’italienne, Edo s’est contenté du minimum ( et c’est souvent suffisant ! ), c’est à dire que seules les roues changent (20 ou 21 pouces  selon le choix du client ) et les suspensions évoluent vers des combinés ajustables qui permettent de diminuer la hauteur de 35 mm.

Ferrari-California-Edo-Competition-11

La partie mécanique évolue plus sensiblement ( c’est le violon d’Ingres du préparateur ) et Edo propose la reprogrammation complète de l’ECU, une nouvelle ligne d’échappement plus mélodieuse encore avec en final, une puissance de 500 chevaux ( au lieu de 460 ) et un couple de 500 Nm ( au lieu de 485 Nm)  mais 200 trs plus haut soit 5200 trs/min.

Au bout du compte, on parvient à une Vmax de 315 km/h et à un 0 à 100 km/h abattu en 3.9 sec  ( + 5 km/h et – 0.1 sec ). Pas faramineux, mais suffisant pour avoir mieux que l’ami qui n’ a qu’une « simple » version usine.

Ferrari-California-Edo-Competition-3

Pour le reste de la préparation et notamment l’aménagement intérieur, tout est envisageable et faisable selon les demandes des clients. La seule limite étant l’épaisseur du compte bancaire de l’acheteur.

Ferrari-California-Edo-Competition-18

Ferrari-California-Edo-Competition-14

Et pour tout renseignement supplémentaire, s’adresser au chef d’orchestre d’ Edo Compétition qui se fera un plaisir de mener à la baguette et à l’oreille la partition mécanique de cette petite Ferrari.

http://www.edo-competition.de/

Via Edo Competition