La révolution est certes dans le style de cette nouvelle Ferrari à 4 places mais aussi dans la transmission puisque cette FF utilise pour la première fois chez Ferrari la transmission à 4 roues motrices. Une belle allure élancée par loin du sketch que vous connaissez depuis de long mois et un p’tit quelques chose qui n’est pas sans rappeler une belle BMW, j’ai nommé le Z3 Coupé ! On appréciera le long et fin capot et l’allure élégante, élancée et sportive de cette belle italienne. L’arrière avec ses feux ronds uniques ( comme sur les California et 458 Italia ) pourra rappeler à certains le travail de Zagato mais c’est pourtant Pininfarina avec le bureau de style Ferrari qui était à la manoeuvre pour le design de cette nouvelle italienne que je trouve très séduisante !

La Ferrari FF est longue de 4.91 m, large de 1.95 m, haute de seulement 1.38 m et ne pèse que 1790 kg malgré la transmission à 4 roues motrices ( 50 kg de moins qu’une Scaglietti ). La répartition du poids se fait à 47% sur l’avant et 53% sur l’arrière et la FF annonce un rapport poids/puissance de 2.7 kg/ch. La transmission intégrale ( ce qui explique les longue séance d’essais dans la neige et le froid ! ) intègre une nouvelle gestion électronique de la motricité qui ne transfert pas seulement la puissance mais qui gère l’exacte répartition du couple en fonction des conditions particulières d’adhérence de chaque roue.

La FF est propulsée par un V12 6.3 ( 6262 cm3 ) à injection directe situé en position centrale avant qui développe 660 ch à 8.000 trs/min et 683 Nm à 6.000 trs/min associé à une nouvelle boite de vitesse à double embrayage à 7 rapports. La Ferrari FF est dotée d’une nouvelle suspension magnétique pilotée à réglage en continu ( avec fluide d’amortisseur à consistance variable en fonction des nécessités de la route ou du pilotage ). La FF est freinée par un système de disques en carbone-céramique développé par Brembo.

Cette FF ( pour Ferrari Four, 4 places et 4 RM ) est donc une 4 places qui permet de voyager avec quelques bagages puisqu’elle dispose d’un coffre de 450 dm3 qui peut voir son volume porté à 800 dm3 lorsqu’on rabat les deux sièges arrières. Qui dit voyage en Ferrari, dit aussi belles performances, ce qui est le cas de cette auto puisque qu’elle avance une Vmax de 335 km/h, un 0 à 100 km/h en seulement 3.7 secondes, le tout pour une consommation mixte ( en cours d’homologation ) de 15.4 L/100 km et 360 g de CO2 ( cette auto est donc écologiquement malusée au maximum ! ) ce qui est en nette baisse par rapport à la 612 Scaglietti qui demandait dans les mêms conditions normalisées quelques 20.5 L:100 km et 470 g de CO2. La Ferrari FF sera bien sur la vedette du stand du constructeur au salon de Genève et devrait arriver sur les routes d’ici à la fin d’année, ce qui laissera le temps aux amateurs fortunés de faire quelques petites économies supplémentaires car on imagine sans peine que la tarification de cette auto sera supérieure à celle de la Scaglietti qui est facturée plus de 272.000€. L’ouverture des commandes devrait se faire normalement en mai 2011.

Pour le plaisir, voici la première vidéo de promotion de cette nouvelle FF.

Une auto à découvrir plus en détails dans les semaines qui viennent et sur le stand du constructeur de Maranello en mars.

Via Ferrari, WCF, Youtube.