Cela devait vous manquer, mais pas de craintes c’est le retour des rumeurs et des infos parfois un peu décevantes autour du groupe Fiat et de ses marques. On pensait que certaines choses avançaient normalement que les marques allaient de nouveau aller de l’avant après la belle session américaine du groupe qui se terminera lors du salon de Détroit; eh bien pas tout à fait puisque cette première moitié de semaine a été fertile en infos, bruits de couloirs et rumeurs. Détaillons tout cela avec un peu de recul mais aussi avec passion car chaque fois que nous parlons d’Italie, tout le monde a son mot à dire… un peu comme avec notre laguna III !

La première information concerne le prochain Salon de Genève et on a appris hier que le stand Alfa Romeo allait très sensiblement perdre en importance puisque d’une dimension de 980 m² en 2010, le stand du constructeur milanais va perdre 345 m² pour atteindre la taille de 635 m² environ soit à peine plus que le stand Abarth. Il faut aussi dire qu’avec 3 modèles au catalogue c’est presque suffisant pour exposer une MiTo, une Giulietta, une 159 et une 159 SW… Rien à attendre de neuf donc et même rien a attendre du tout avant, peut être, 2012 et la Giulia ( toujours aux abonnés absents chez les chasseurs de scoop ! ) pour la marque au biscione si chère à tous.

L’autre nouvelle bien moins réjouissante pour les alfistes ( mais attendent ils vraiment des annonces réjouissantes en ce moment ! ) est le retour de la rumeur de la relance du possible projet Alfa 169 destiné à prendre la relève de la belle 166. Le problème ne vient pas du choix du projet en lui même, il est même souhaitable si Alfa Romeo veut aller agacer les premiums allemands, le soucis vient des dessous de cette future envisageable hypothétique 169 car selon les allemands Auto Motor & Sport, cette prochaine grande Alfa possiblement prévue pour 2013-2014 devrait elle aussi, après la future grande Lancia  ( qui va prendre le nom de Théma après avoir testé Flaminia et Thesis ) avoir dorit à sa plateforme de Chrysler 300 corrigée par les ingénieurs de Chrysler mais apparue je le rappelle en 1995 sur la Mercedes Classe E W210, c’est dire mis en développement par le constructeur allemand il y a… une vingtaine d’années ! Un peu comme si Renault développait la Laguna IV sur la plateforme de la R21 ph2….

Supportable pour une Lancia qui se veut luxueuse et confortable, difficilement acceptable pour une Alfa qui devra aller chercher les A6, serie5, Classe E W212. Mais ce n’est pas tout la rumeur veut que cette Alfa soit motorisée entre autres par un moteur V8 Turbo de 400 chevaux, belle idée mais quand on sait que ce V8 pourrait ne pas venir d’Italie mais des USA, on ne voit que le V8 5.7 L HEMI qui développe déjà 365 ch sous le capot de la nouvelle 300 et même un peu plus, je crois,  sous le capot de pick ups disponibles chez RAM. Quel intérêt de mettre un turbo pour gagner 10 chevaux ? Quel intérêt de mettre un moteur 5.7 L alors que la tendance européenne est au downsizing ? Quel intérêt de mettre un V8  typiquement américain ? Quel intérêt de mettre ce V8  alors que le V6 Pentastar réalise de bons premiers essais et qu’il doit y avoir moyen de « booster » ce 3.6 L … encore une démarche difficile à saisir tant elle apparait incohérente mais souhaitons que ce ne soit qu’une rumeur colportée par des journaux allemands et italiens.

Voici le moteur V6 3.0 L que nous devrions retrouver, entre autres, sous le capot de la future Thema, le VM A 630 DOHC. C’est un bloc V6 ouvert à 60° fort de 250 ch à 4.000 trs/min, 550 Nm de couple qui pèse 220 kg et que nous devrions voir arriver sur le amrché en fin d’année 2011 chez Lancia mais aussi chez Jeep et peut être aussi chez Alfa en…je ne sais plus tellement c’est loin !

La dernière information concerne Maserati et sa localisation. La firme de Bologne qui aura un siècle dans un peu plus de trois ans est née à Bologne avant de s’installer dans son fief de Modène en 1940. Et bien il semble que le constructeur quitterait la ville pour aller s’installer dans l’ancienne usine Bertone de Grugliasco rachetée par Fiat. OPBjectif , être à l’aise et avoir de la place pour produire quelques 50.000 Maserati/an d’ici 5ou 6 ans ! Je rappelle que Maserati a livré à peine 6.200 autos ( moins que Ferrari  ) en 2009 et 2010 s’annonce de la même veine … Surplace la situation apparait d’ailleurs comme très tendue entre la direction et le syndicat Fim-Cisl car ce dernier réclame une mise au point et une explaication de la situation et des objectifs par les dirigeants du groupe qui eux, ne veulent pas discuter avec les syndicats sur le fait de savoir si cela est une « délocalisation » régionale ou une extension de Maserati. Cette situation tendue s’ajoute à celle qui règne à Mirafiori où les pourparlers sont au point mort depuis qu’en debut de semaine passée Sergio Marchionne a claqué la porte des négociations syndicats/direction en vue de l’évolution de la grande usine turinoise.

Encore une fois, un bel embrouillamini à l’italienne qui sème le doute et le trouble dans les perspectives du groupe Fiat pour les années à venir et même si nous sommes plutôt content de voir enfin arriver la nouvelle Ypsilon, puis la Panda III, nousd pouvons être inquiets et fébriles quant à l’avenir de certaines marques du groupe. Pendant ce temps là messieurs Piech, Winterkorn et De Silva observent la situation et nous n’irons pas à Genève 2011 pour découvrir un superbe stand Alfa !

Via AutoMotor&Sport, laRepubblica, LBA, CorrieredellaSera.