Il devrait faire sa première apparition européenne lors du salon de Genève, il nous vient des USa, nous le connaissons et l’apprécions sous le blason Dodge Journey, il nous revient désormais sous le logo Fiat et à priori avec l’appellation Fiat Freemont. Peu de changements à attendre si ce n’est une face avant retouchée avec une nouvelle calandre, des nouveaux pare chocs Av et Ar mais aussi de nouvelles jantes alu plus légères ou plus plus italiennes dans leur dessin !

Ce nouveau Fiat Freemont devrait prendre la place de l’actuel Ulysse et sera proposé à la vente en 5 et 7 places. Avec son allure un peu décalée, Fiat espère toucher aussi bien la clientèle qui apprécie les SUV que celle qui est adepte des monospaces mais je ferais toutefois quelques restrictions comme la longueur de 4.90 m supérieure de près de 20 cm à celle de l’actuel Ulysse ou le coffre vraiment rikiki en configuration 7 places. Par contre je ne peux vous dire quels sont les changements attendus dans l’habitacle mais il y a fort à parier qu’on se limite au graphisme des instruments et au choix des selleries.

Mécaniquement, ce monospace-crossoverisant devrait être proposé à la vente avec deux moteurs essence dont le désormais traditionnel V6 3.6 L 283 ch dit V6  Pentastar, un L4 et on parie sur le L4 2.4 L de 174 ch et du coté de la motorisation diesel c’est probablement le 2.2 L CRD 163 qui prendra le relais du 2.0 L TDi 140 qu’utilisait jusqu’à maintenant Dodge sur le Journey. Voilà pour les premières informations disponibles et qui demandent toutefois une confirmation officielle .

Oui c’est bien une Fiat que vous avez sous les yeux, pas une Chrysler 200, pas une Lancia Flavia ! Il semble que la direction de Fiat ait fait le choix de remplacer l’actuelle Croma en fin de vie par la Chrysler 200 qui subira pour l’occasion un lifting facial et postérieur pour mettre la voiture en accord avec le reste de la gamme Fiat. Mécaniquement nous devrions retrouver les moteurs essence 2.4 et 3.6 L ainsi que les moteurs diesel Multijet Fiat 1.6 L 120 et 2.0 L 170. Nous devrions découvrir cette Croma en 2012 mais une définition moins luxueuse que ce que nous avons découvert sur la Chrysler 200.

Penchons nous enfin sur le cas Alfa et la future Giulia qui devrait être présentée au Salon de Genève 2012 pour une commercialisation attendue fin 2012. Selon Autoexpress et Worldcarfans, la remplaçante de la 159 qui reposera sur la plateforme modulaire de la Giulietta devrait recevoir une belle gamme de motorisations puisqu’on parle du 1.4 L Turbo en 120 et 170 chevaux, du 1750 TBi en 200 chevaux et d’un nouveau V6 3.3 L dérivé du V6 3.6 L Pentastar mais dans une version équipée du MultiAir. Ce moteur devrait délivrer au moins 300 chevaux  et il pourait être proposé sur une version Quadrifoglio Verde dont on dit qu’elle pourrait disposer de la transmission Q4 associée au système DNA, au différentiel Q2 ( différentiel électronique et non mécanique  ) adapté aux 4RM et au nouveau système ARC ( Active Roll Control ) qui permet  la gestion en continu de la suspension et du roulis. Cette version semble destinée à aller jouer dans la cour des Audi S4 et BMW 335i. Un vaste programme pour cette auto qui sera sur le marché dans deux ans environs ce qui me semble plus tard qu’initialement prévu ! Cela cacherait il quelques chose ?

De vastes chantiers pour le groupe Fiat auxquels il faut ajouter les SUV, les modèles Lancia, la Panda, la MiTo 5 portes et d’autres autos que je dois oublier tant il y a de la matière pour les années futures au sein du groupe turinois. Un beau programme qui nous prépare une année 2011 encore riche en discussions et autres contreverses liées à l’automobile italienne. Mais même si cela nous passionne, nous agace ou nous surprend, il faut avouer que nous aimons bien cela …

Via WCF, Autoblog, Autoexpress, Graphicar.