Non vous ne rêvez pas, le rêve capitaliste à portée de bourse au pays du communisme ( capitaliste ! ) et de l’état tout puissant, c’est possible. Pour cela il vous suffit d’aller voir du coté de la ville de Chenzhou, Chen Jenmiao un mécano-carrossier  ( ou apprenti ??? ) de 25 ans qui vous proposera contre 3000$ , une réplique made in Empire du Milieu d’une Diablo ? d’une Murcielago ? d’une Countach ? à moins que ça ne soit d’une Gallardo… il vous suffira seulement d’acheter sur place la copie du logo qui plait pour avoir votre Lambo !

Une réplique comme on aimera en voir plus plus souvent et qui devrait séduire les adaptes du genre artisanal ( SETHalpine es tu là ? ) . Un vrai chassis tubulaire, une mécanique fiable et performante autorisant une Vmax comprise  ( selon le moteur choisi mais pas un V12 car il n’y a pas assez de place ! ) entre 95 et 145 km/h, une belle teinte jaune faite à la bombe et enfin la fameuse ligne Lamborghini faite de ligne taillées à la serpe ( ou à la disqueuse comme ce doit être le cas ici ) et il ne vous reste plus qu’à prendre la route pour revenir en Europe au volant de votre supercar « Made by Hand in China »…à moins que ce ne soit une grosse caisse à savon ! 😀

Et pour le prix, vous pourrez choisir le modèle de jantes ou même faire la fameuse combinaison design à la chinoise « Tôle -alu  » tout comme vous pourrez choisir les finitions de l’habitacle façon chaise de salle de réunion en beau plastique ou la plus luxueuse version avec chaise en osier ou en skaï ! Pour encore quelques temps, une bonne partie de la production automobile chinoise n’a pas fini de nous faire sourire.

Via Gammasquad.