Si vous allez vous balader un jour du coté de Nottingham ou si vous fréquentez les track days sur les circuits anglais, vous rencontrerez surement des Gardner Douglas que ce soit des GD Mk3 , des GD Mk4 ou des très récentes T70. Gardner Douglas est un constructeur anglais de kit car né en 1990 de la passion de deux frères pour l’automobile et surtout les Cobra et autres voitures de sport des années 60-70 qui s’est spécialisé dans la construction de répliques d’AC Cobra et plus récemment de la fameuse Lola T70.

La Cobra reprend les traits de la Cobra MkIII 289 et la GD T70 reprend l’allure de la Lola T70 de la fin des années 60. Aussi je vous parlerais de cette dernière qui est, comme souvent chez nos amis britons, une voiture de course déguisée en voiture « normale » et dument homologuée pour circuler sur route.

 

Voici donc cette très réussie GD T70 qui est la version découverte de la T70. Cette voiture est construite sur un chassis tubulaire de type Space frame sur lequel est posée une carrosserie réalisée en matériaux composites.

Cette voiture repose sur une suspension à 4 roues indépendantes de type « double triangles superposés ». Le freinage de l’anglaise est assuré par 4 freins à disques ventilés qui sont pincés par des étriers AP à 4 pistons aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. La GD T70 peut être équipée de roues en 17 ou 18 pouces et c’est Michelin qui est homologué sur cette auto avec des Pilot Sport ou Pilot Sport Cup +.

La GD T70 est toujours motorisée par un V8 en provenance de GM car le constructeur utilise le LS2 Vortech 6000 de 4eme génération et de 6.0 l de cylindrée mais dans une version 400 chevaux et quelques 550 Nm de couple. Mais il faut savoir que le LS1 5.7 L est aussi disponible dans une version revue et corrigée de 450  chevaux environs, le LS6 de la Corvette C5 Z06 est aussi au programme avec 550 chevaux et enfin on peut obtenir sur commande spéciale le LS7  dans des versions pouvant aller jusqu’à 700 chevaux, ce qui doit sacrément remuer puisque l’auto pèse au maximum 900 kg. Tous ces moteurs sont servis par des BVM5 et des BVM6 associées à un vrai différentiel à glissement limité bien nécessaire pour passer tant de puissance sans trop glisser. Pour l’habitacle, c’est très sport, très british car le cuir est traité anti pluie, les harmais sont là et on retrouve avec bonheur une multitude de manos et d’indicateurs que l’on a perdu l’habitude de voir sur les sportives modernes. Bien évidemment, la GD T70 est dépourvue de toutes les assistances électroniques du moment pour plus d’authenticité dans la conduite ou le pilotage et surement pour ne pas avoir prêter son auto au premier venu ( un peu comme avec une Seven ! ).

Au chapitre des performances, Gardner Douglas annonce que la T70 est capable d’une Vmax suffisante de 290 à 310 km/h selon les moteurs et qu’elle abat en moyenne le 0 à 100 km/h en 3.1 secondes ( toujours selon les moteurs  ). Enfin sachez qur l’anglaise mesure 4.026 m de long, 1.74 m de large et repose sur un empattement de 2.40 m. Pour ce qui est de tarification, il faut s’adresser au constructeur britannique puisque que les propositions vont de la voitures en kit complet à la voiture prête à prendre la route et « full op ».

Ci dessous les images officielles et une jolie galerie qui sera suivi d’un tour de Nordschleife en vidéo embarquée.

 Et pour un tour de Nordschleife en T70, c’est par là.

Un tour du circuit de Snetterton ( dans une version avec pare brise  ) puis un départ de T70  lors d’une course …

Pour les amateurs qui ne veulent pas toujours cirucler en spider, sachez que la version fermée devrait apparaitre avant la fin de l’année, que la GD T70 est désormais homologuée en Europe continentale et que Gardner Douglas travaille actuellement au développement de la version avec volant à gauche. A suivre et à revoir sur piste ou… sur route !

Via Gardner Douglas, Track4fun, Mythos,Youtube.