Abarth dévoile deux nouvelles versions de ses petites bombes destinées à limer l’asphalte : la 595 Pista et la 695 XSR.

Encore des versions de pot de yaourt survitaminés chez Abarth ? Oui, mais celles là offrent quelques détails qui les font sortir (un peu) du lot. Commençons par la 595 Pista. Le moteur est un dérivé du bien connu 1,4 litre T-Jet, développant ici une puissance de 160 ch et 230 Nm de couple à 3000 tr/min. Sa puissance lui permet de s’intercaler entre la 595 « tout court » de 140 ch et la 595 « Turismo » de 165 ch. Pourquoi une variante pour 5 ch en moins ? C’est un mystère. Les performances restent des plus correctes avec une Vmax de 216 km/h et un 0 à 100 km/h en 7,3 secondes. Boîte manuelle 5 rapports ou boîte séquentielle.

Mais là n’est pas le plus important. Non. Le plus original vient des autres équipements : disques ventilés et perforés (284 mm à l’avant, 240 mm à l’arrière), amortisseurs Koni à l’arrière, échappement Monza (d’accord, c’est courant sur une Abarth) et jantes 17″.

Et dans l’habitacle, le traitement « pistard » continue avec un équipement de télémétrie permettant de télécharger les profils de circuits connus (Abarth évoque Spa Francorchamps ou Monza) et d’obtenir des cartes et conseils en temps réel pour améliorer ses chronos. Le reste des équipements est dans la norme des autres modèles de la gamme avec notamment un écran multimédia Uconnect de 7″. La Pista sera disponible en 5 coloris, en coupé et découvrable, et permettra divers détails de personnalisation.

Ça ne vous suffit pas ? Essayez donc la 695 XSR Yamaha Limited Edition (on va simplifier en 695 XSR…). Il s’agit d’une version limitée à 695 coupés et 695 découvrables, uniquement en gris Pista, en hommage à la moto Yamaha XSR900 Abarth (la boucle est donc bouclée). Ce qui la distingue d’une Abarth normale est la présence d’inserts en carbone et d’un échappement Akrapovič. Les amortisseurs arrière sont des Koni, les ressorts viennent de chez Eibach. Un bel équipement qui peut être assorti en option d’amortisseurs Koni à l’avant, et de freins Brembo de 305 mm, ventilés et perforés, équipés de plaquettes Ferodo. Ah, et le moteur ?? Déception : seulement 165 ch en version de base (soit une 595 Turismo…). Heureusement, un kit optionnel permettra de monter à la valeur folle de 180 ch.

L’habitacle, en dehors de quelques inserts de carbone optionnel, reste familier. Rien d’aussi extrême hélas que la défunte 695 Biposto (NDLA : tu me manques… reviens !!).

La 695 XSR devrait être disponible à partir d’avril à un prix inconnu. Quant à la Pista, ni disponibilité ni prix n’ont été communiqués.

Crédits photos : Abarth