C’est ce jour que Volkswagen dévoilait à l’Allemagne, à son ministre de l’industrie et à la chancelière Merkel sa nouvelle version de la Golf, la Blue e motion en d’autres termes, la Golf électrique. Ce concept car préfigure peut être la Golf EV qui pourrait être commercialisée en 2013 mais qui devrait être développée sur la base de la Golf 7. Un projet dans le vent et dévoilé au moment où  le gouvernement allemand s’entretient avec les constructeurs au sujet des voitures et de la dépendance au pétrole… Un heureux hasard à moins que ça ne soit un coup de greenwashing « officiellement » validé par l’état allemand. On peut quand même s’étonner d’un tel projet surtout quand on se rappelle que VW disait haut et fort il y a quelques semaines qu’il ne croyait pas en l’électricité à la façon Renault-Nissan mais surtout pour les petites autos à vocation urbaine.

Sinon au sujet de cette Golf Blue e motion, rien de neuf sous le soleil puisqu’on « découvre » ( personne n’a vu les dessous  ) une Golf équipée d’un moteur électrique qui développe par 85 kW ou 115 chevaux, 270 Nm ce qui autorise une autonomie de 150 km, une Vmax de 140 km/h et le 0 à 100 km/h en 11.8 secondes. Cette Golf électrique est alimentée par un pack de batteries Lithium-ion d’une capacité de 26.5 kWh.Pas d’informations au sujet du temps de charge des batteries mais vue que l’auto n’apporte rien de mieux que la concurrence en terme de performances, il est fort probable qu’il faille le même temps pour la recharge ( entre 6 et 8 heures ).Donc rien de neuf ou d’innovant au sujet de cette Golf électrique qui n’est là pour le moment que pour montrer que VW sait aussi faire des autos électriques et pas que des TDi !

Une flotte de 500 véhicules pourrait être testée dès l’an prochain avant de passer peut être à la série en 2013. Et puis n’oublions que ces autos qui émettent zéro gramme de CO2 sont importantes pour les constructeurs car elles permettront à l’avenir de faire baisser le mix d’émissions de CO2 d’une marque et ainsi d’éviter les très fortes pénalités annoncées par l’UE en cas de non respects des normes, alors mieux vaudra peut être quelques autos électriques hors de prix et invendables mais au catalogue que de très fortes amendes de plusieurs dizaines de millions d’euros… d’ailleurs ça doit plus plaire aux actionnaires ( qui préfèrent le TDi  ) et le puis le greenwashing ça ne mange pas de pain!

Via Volkswagen.